AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Juin 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Partagez | 
 

 Quels sont les symptômes de la bipolarité chez l'enfant ? (passeportSANTE.net) + autres demain

Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Quels sont les symptômes de la bipolarité chez l'enfant ? (passeportSANTE.net) + autres demain   Dim 12 Nov - 12:21

Quels sont les symptômes de la bipolarité chez l'enfant ?

Le trouble bipolaire est surtout évoqué chez les adultes. Il l’est plus rarement chez les enfants qui peuvent pourtant en être atteints également…
Qu’est-ce que la bipolarité ?

Les troubles bipolaires, selon le DSM-IV sont définis comme une maladie mentale classée dans la catégorie des troubles de l’humeur.
Appelée il y a encore quelques années maniaco-dépression, cette maladie se manifeste essentiellement à travers les humeurs du sujet qui ne sont pas égales et peuvent varier d’un état maniaque à un état dépressif.


Les enfants touchés par la bipolarité

Les enfants peuvent eux aussi être affectés par la maladie bipolaire.
Toutefois, dans le DSM IV, on ne retrouve pas de critères spécifiques reliés aux enfants, les symptômes étant les mêmes que ceux observés chez les adultes, à quelques différences près.
Il est par ailleurs difficile de poser le diagnostic pour les jeunes préadolescents, en raison des comportements normaux développés à cet âge qui peuvent parfois faire penser à des épisodes maniaques mais qui n’en sont pas.
Manifestation des symptômes

Chez l’enfant, tout comme chez l’adulte, la maladie se manifeste par des colères excessives, une irritabilité anormale et persistante, des comportements violents envers l’entourage ainsi que des phases dépressives.
Dans l’état de manie, l'enfant présentera des épisodes d’euphorie et/ou des idées grandioses, ce qui est difficile à identifier car chez un enfant en bas-âge, le rapport à la réalité est forcément différent et l’imaginaire fortement développé.
Lors d'épisodes dépressifs, la dépression se manifestera par davantage d’irritabilité que de tristesse.
L'état de manie

L’état de manie se manifeste par de l’euphorie, des idées de grandeur et une estime de soi surdéveloppée.
L’excitation et l’implication excessive dans les activités exercées peuvent toutefois être considérées comme des comportements normaux à cet âge.
Le diagnostic ne devra donc pas être posé trop rapidement, les comportements de l'enfant seront à observer et à analyser sur le long terme.
L’état dépressif

L’état dépressif chez l’enfant se caractérise en général davantage par une grande irritabilité plutôt que par une profonde tristesse, bien qu’il n’existe pas de règle en la matière : un enfant souffrant de troubles bipolaires peut très bien se sentir envahir par une grande tristesse et se renfermer sur lui-même.
La tristesse chez un enfant n’est jamais à prendre à la légère car elle n’est pas « naturelle » à cet âge.
Une vive irritabilité, une culpabilité chronique et un manque d’intérêt et de motivation sont également à prendre au sérieux.
Une part possible d'hérédité...

Pour le moment, les causes de cette maladie sont encore hypothétiques.
Toutefois, certaines recherches ont révélé que l’historique génétique aurait un rôle important à jouer. Si un parent est atteint du trouble bipolaire, 15% de sa descendance pourrait ainsi s’en voir atteinte.
Si les deux parents sont atteints, les probabilités pour l’enfant de souffrir de troubles bipolaires passent à 50% jusqu'à 75%.


Trouble bipolaire ou trouble du déficit de l’attention

Les trois principales caractéristiques du trouble de déficit de l’attention, également appelé TDAH sont : l'inattention, l'hyperactivité et l'impulsivité.
Les symptômes qui y sont associés peuvent être similaires à ceux des troubles bipolaires : difficulté de concentration, crises de colère, impatience, frustration, etc. La prudence est donc de mise pour éviter de poser un diagnostic erroné.
D'autre part, l’enfant a des cycles d’humeur moins bien définis et présente donc plus d’épisodes mixtes, avec manifestations d’épisodes de manie et dépressifs à la fois sans que cela ne soit forcément inquiétant.
A l’adolescence

L’adolescent atteint d’un trouble bipolaire est plus facile à diagnostiquer qu’un enfant, en particulier dans les épisodes de dépression, qui se caractérisent de la même manière que chez l’adulte : tristesse, lassitude, perte d’intérêt pour les activités même agréables.
Les comportements à risque sont également plus visibles à cet âge : consommation excessive d’alcool, de tabac, prise de rogues, etc.
Selon les statistiques, 44% des adolescents atteints d’un trouble bipolaire ont plus de risque de faire une tentative de suicide.
Les traitements existants

Un traitement global qui associe prise de médicaments et suivi psychologique est le plus préconisé actuellement. Le médicament  habituellement prescrit chez l’adulte pour le trouble bipolaire est le stabilisateur de l’humeur tel que le «lithium», mais il est à proscrire chez les enfants et les adolescents au profit d’antipsychotiques et d’antidépresseurs.
Ces médicaments agissent sur lesneurotransmetteurs qui sont des substances chimiques par lesquelles les neurones communiquent et assurent le fonctionnement cérébral. Le but de la  médication est d’ajuster la communication des neurones afin de l’équilibrer le mieux possible.
La psychothérapie, par ailleurs, est indispensable pour prendre conscience de sa maladie et bénéficier d’un suivi régulier.
Quand faut-il consulter ?

Si vous constatez des changements d’humeur ou de comportements anormaux récurrents chez votre enfant, il est important de consulter un médecin ou un psychiatre qui pourra poser un diagnostic précis.
Par ailleurs, soyez attentif aux dires de l’entourage de l’enfant  (école, amis, famille). Toutes les personnes en contact avec lui sont susceptibles d’être témoins d’un changement de comportement et sont donc importantes dans le processus d’évaluation pour le diagnostic.
Il faut toutefois éviter de tout prendre pour argent comptant et de virer à la parano : un enfant est par définition un être à l’humeur changeante, ayant du mal à gérer la frustration et pouvant passer du rire aux larmes en un quart de seconde sans que cela ne soit pathologique pour autant…
Audrey Dulieux

passeportSANTE.net                                 bon week-end a demain     marileine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Quels sont les symptômes de la bipolarité chez l'enfant ? (passeportSANTE.net) + autres demain   Lun 13 Nov - 12:28

Perdre des hanches : le guide pratique


Pourquoi stocke-t-on de la graisse sur les hanches ?

La hanche est une articulation qui permet de relier la cuisse au bassin. C’est la partie où se loge ce que l’on nomme familièrement les «poignées d’amour». Les adipocytes, des cellules présentes dans les tissus adipeux (= gras), sont responsables du stockage de la graisse. Une mauvaise alimentation, trop riche en lipides par exemple, ou la sédentarité peuvent causer un grossissement ou une multiplication des adipocytes.
Ce gain de masse graisseuse se retrouvera principalement sur les fesses, les hanches et les cuisses chez la femme. La morphologie peut également être en cause. Certaines femmes sont de type « poire », c’est-à-dire que leurs hanches sont plus larges que leurs épaules. Elles ont une prédisposition à prendre davantage de graisse sur les hanches. En cas de grossesse, c’est également l’un des premiers endroits où vous prendrez du poids. La rétention d’eau peut aussi être la cause de prise de masse sur les hanches. 

Gommez vos poignées d’amour efficacement
Vous l'avez compris, pour affiner vos hanches, rien de tel qu'un programme minceur sérieux et efficace. Avec Dietbon, vous recevez des repas minceur et êtes accompagnés par une diététicienne.
 
Manger moins, plus lentement et plus fréquemment

Afin d’éviter que votre organisme n'emmagasine un surplus de graisse, mieux vaut respecter votre apport calorique recommandé à chaque repas. Cet apport se calcule en fonction du poids, de la taille et du mode de vie (actif, sédentaire, etc.).
De plus, prêtez attention aux signaux de satiété qui surviennent environ 20 minutes après le début du repas. Le fait de manger lentement et de mastiquer correctement les aliments laissera le temps nécessaire à votre corps de vous envoyer ce signal. Pour combler la faim qui pourrait survenir entre les repas, prenez un goûter (collation) santé comme un fruit, une poignée de noix ou quelques morceaux de légumes. Vous aurez de l’énergie pour toute la journée sans avoir ingurgité des calories en trop.

Gommez vos poignées d’amour efficacement
Vous l'avez compris, pour affiner vos hanches, rien de tel qu'un programme minceur sérieux et efficace. Avec Dietbon, vous recevez des repas minceur et êtes accompagnés par une diététicienne.
S'alimenter mieux pour mincir des hanches

Il n’y a pas de secret ou de recette miracle. Pour favoriser une perte de masse corporelle graisseuse, il faut s’alimenter sainement. Exit les gras saturés en abondance, les sucres raffinés et le sel en quantité phénoménale ! À titre indicatif, votre assiette lors d’un repas devrait être remplie par 1/4 de féculents (riz, pâtes, pains ou autres), 1/4 de viandes ou substitues (poulet, poisson ou autre) et 1/2 de légumes (brocoli, courge, poivron, etc.). De plus, favorisez les aliments rassasiants qui ont généralement une forte teneur en fibres ou en protéines tels que les légumineuses. 
Gommez vos poignées d’amour efficacement
Vous l'avez compris, pour affiner vos hanches, rien de tel qu'un programme minceur sérieux et efficace. Avec Dietbon, vous recevez des repas minceur et êtes accompagnés par une diététicienne.
 
Une bonne activité cardiovasculaire

Les activités cardiovasculaires, en plus d’être bénéfiques pour la santé de votre cœur, ont l’avantage de permettre de brûler beaucoup de calories. Elles sont donc très efficaces dans une démarche de perte de masse graisseuse. Le vélo et le jogging sont deux bons exemples pour perdre des hanches, d’autant plus que ces sports sont peu coûteux à pratiquer. Afin d’obtenir de bons résultats à long terme, il est préférable de débuter à un rythme modéré et d’augmenter la cadence au fil du temps. Ainsi, vous resterez motivé(e) et serez en mesure de vous surpasser un plus chaque jour.  
Gommez vos poignées d’amour efficacement
Vous l'avez compris, pour affiner vos hanches, rien de tel qu'un programme minceur sérieux et efficace. Avec Dietbon, vous recevez des repas minceur et êtes accompagnés par une diététicienne.
 
Faire des exercices musculaires

L’avantage des exercices musculaires est que les calories s’éliminent même après avoir terminé l’entraînement. Ainsi, la masse graisseuse est remplacée par un muscle avec beaucoup plus de tonus. Voici 3 exercices simples à effectuer régulièrement pour perdre des hanches :
 
 
 

Les fentes

[list="font-size: 0.8125rem; box-sizing: border-box; margin-right: 0px; margin-bottom: 1.875rem; margin-left: 1.4rem; padding-right: 0px; padding-left: 0px; font-family: inherit; line-height: 1.6; list-style-position: outside;"]
[*]Tenez-vous debout et placez vos jambes l’une devant l’autre de façon à former un triangle.

[*]Descendez jusqu’à ce que le genou de votre jambe arrière touche presque le sol. Assurez-vous que le genou de votre jambe avant ne dépasse pas le bout de vos orteils.

[*]Effectuez une série de 15 exercices pour chaque jambe que vous répéterez 3 fois.

[/list]

Les abducteurs

[list="font-size: 0.8125rem; box-sizing: border-box; margin-right: 0px; margin-bottom: 1.875rem; margin-left: 1.4rem; padding-right: 0px; padding-left: 0px; font-family: inherit; line-height: 1.6; list-style-position: outside;"]
[*]Couchez-vous sur le côté les jambes allongées.

[*]Levez la jambe du dessus à un angle de 45 degrés par rapport à celle au sol en la gardant bien tendue.

[*]Effectuez une série de 15 exercices pour chaque jambe que vous répéterez 3 fois.

[/list]

Les Squats

[list="font-size: 0.8125rem; box-sizing: border-box; margin-right: 0px; margin-bottom: 1.875rem; margin-left: 1.4rem; padding-right: 0px; padding-left: 0px; font-family: inherit; line-height: 1.6; list-style-position: outside;"]
[*]Tenez-vous debout les pieds droits et à la largeur des épaules.

[*]Descendez les fesses vers l’arrière comme si vous alliez vous asseoir puis remontez. Assurez-vous que vos genoux ne dépassent pas l’extrémité de vos orteils et portez votre regard au loin.

[*]Effectuez une série de 15 exercices que vous répéterez 3 fois.

[/list]
Massages et soins esthétiques pour maigrir des hanches

Afin d’enrayer la peau d’orange (cellulite) qui vient généralement avec le stockage des graisses et de diminuer la rétention d’eau, effectuez un massage quotidien des cuisses, des hanches et des fesses. Certains types de crèmes sont vendus en magasin à cet effet. Leur efficacité n’a toutefois pas été démontrée de manière certaine. D’autres traitements proposés en salons esthétiques ou par des chirurgiens peuvent aider à réduire la taille des hanches. Or, ces soins sont généralement assez coûteux et sans garantie. La liposuccion, par exemple, peut être pratiquée sur des régions ciblées afin d’éliminer les amas de gras qui s’y trouvent. 


passeportSANTE.net                bonne après midi 1   marileine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Quels sont les symptômes de la bipolarité chez l'enfant ? (passeportSANTE.net) + autres demain   Lun 13 Nov - 12:35

Calories cachées : évitez-les !
De nombreux aliments que l'on consomme régulièrement ne paraissent pas spécialement caloriques, riches en sucres ou en gras. Et pourtant, de nombreux aliments contiennent des calories insoupçonnées. PasseportSanté vous dit tout sur les calories cachées.

Zoom sur les calories

Le terme exact que l’on devrait employer est « kilocalories ». Une kilocalorie est une unité de mesure de la valeur énergétique des aliments. Elle sert à quantifier les dépenses énergétiques du corps ou l’énergie apportée par la consommation d’un aliment.
Le nombre de calories ingurgité ne doit pas être un diktat. Savoir combien de calories représente un aliment permet seulement de mieux contrôler son poids et savoir ce que l’on mange. L’important est de manger équilibré et de savoir écouter son corps afin de manger lorsqu’on en ressent le besoin.
Les apports énergétiques quotidiens conseillés en kilocalories sont mesurés en fonction de l’âge et des dépenses physiques de chaque individu. Il s’agit de repères et non d’obligations.  
Besoins énergétiques estimatifs quotidiens selon Santé Canada 
Pour un homme adulte sédentaire, ils se situent entre 2000 et 2500 kcals par jour, pour un homme adulte peu actif : entre 2200 et 2700 kcals par jour et pour un homme adulte actif : entre 2500 et 3000 kcals par jour.
Pour une femme adulte sédentaire, ils se situent entre 1550 et 1900 kcals par jour, pour une femme adulte peu active : entre 1750 et 2100 kcals par jour et pour une femme adulte active : entre 2000 et 2350 kcals par jour.1

Les apports énergétiques quotidiens conseillés par le PNNS (Programme National de Nutrition et de Santé) en France se situent pour une femme entre 1800 et 2200 kcals par jour, pour un homme : entre 2500 et 3000 kcals par jour et pour un senior c’est-à-dire après 60 ans : 36 kcals/kg par jour (ce qui correspond, pour une personne pesant 60 kg à 2160 kcals par jour).2
Quoi manger au restaurant ?

Au restaurant, la tentation est grande et lorsqu’on veut être « raisonnables » et manger sainement, on se tourne généralement vers les salades.

La salade César, composée de laitue, de croûtons, de parmesan et de blancs de poulet, accompagnés d’une sauce blanche à base d’huile, d’œuf et de moutarde, semble être une bonne idée pour se faire plaisir tout en mangeant sainement. Mais saviez-vous qu’une salade César contient en moyenne 600 kcals et 36 g de gras ? Alors qu’un pavé de bœuf accompagné de légumes contient en moyenne 350 kcals.
Au niveau des desserts proposés dans un restaurant, le cheesecake accompagné d’un coulis de fruits rouges semble être un choix moins calorique qu’une crème brûlée. Il s’agit aussi d’un faux ami. Un cheesecake avec un coulis de fruits rouges contient en moyenne 331 kcals contre 251 kcals pour une crème brûlée.

Les sushis, très en vogue en ce moment, sont semblent être peu caloriques, composés uniquement de poissons crus, de riz et de légumes. Mais un assortiment de 12 sushis au saumon contient 570 kcal soit autant qu’un Big Mac® de McDonald’s1. Attention, il s’agit d’une comparaison calorique et non des lipides et gras contenus. Les sushis contiennent moins de lipides (13 g) qu’un Big Mac® (26 g). 
Fruits et légumes : parfois des faux-amis

Manger des fruits et légumes est bon pour la santé. Leur pouvoir antioxydant permet de lutter contre les radicaux libres qui oxydent les cellules de l’organisme et contribuent avec le temps à l’apparition de plusieurs maladies comme les maladies cardiovasculaires, certains types de cancers et d’autres maladies associées au vieillissement. Cependant certains fruits et légumes contiennent beaucoup de kilocalories insoupçonnées.

½ avocat contient autant de kilocalories qu’une escalope de poulet, c’est-à-dire 180 kcals.
1 noix de coco représente 150 kcals soit autant qu’un chausson aux pommes.
1 banane contient 120 kcals, autant qu’une crêpe au sucre.


Les chips de légumes paraissent être une alternative raisonnable et saine aux chips de pommes de terre. Mais attention, ce qui procurent aux chips leur si mauvaise réputation c’est le fait qu’elles soient frites, gorgées d’huile et très salées. L’idéal est de les préparer soi-même avec peu de matières grasses et de sel.
Les fruits secs, riches en fibres sont bons pour la santé et facilitent le transit intestinal. Mais cela ne signifie pas qu’ils sont pauvres en kilocalories.
Les boissons

Les boissons ne paraissent pas particulièrement caloriques. Pourtant, de nombreuses boissons consommées régulièrement cachent des kilocalories et une grande quantité de sucre.

Les smoothies, souvent préparés à partir de fruits caloriques comme la banane ou la mangue, contiennent aussi des sucres ajoutés (de quoi atteindre 450 kcals en moyenne pour un grand verre !). Les smoothies sont néanmoins remplis de vitamines nécessaires au bon fonctionnement de l'organisme surtout lorsque les fruits sont mixés avec la peau.

Attention aux jus de fruits industriels type Pago® ou Joker® qui contiennent souvent beaucoup de glucides et sont très caloriques. Un jus multivitaminé contient en moyenne 40 kcals pour 100 ml et 9,5 g de glucides. Une bonne alternative : préparer ses jus de fruits soi-même qui seront moins sucrés et généralement plus riches en vitamines et nutriments.
Les boissons Starbucks®1 sont délicieuses mais bien souvent aussi caloriques qu’un hamburger. Par exemple, un caramel macchiato tall (355 ml) avec du lait demi-écrémé contient 178 kcals et 25 g de glucides ; un Chai Tea Latte tall (355 ml) avec du lait demi-écrémé contient 179 kcals, 33 g de glucides, 3 g de lipides dont 1,9 g d’acides gras saturés ; un mocha blanc avec crème fouettée en tall avec du lait demi-écrémé contient 369 kcals, 48 g de lipides, 15 g de lipides dont 10 g d’acides gras saturés.
Les eaux minérales aromatisées comme celle proposée par Volvic® au goût fraise ont des valeurs nutritionnelles étonnantes. Il ne s’agit pas seulement d’eau légèrement aromatisée puisqu’une bouteille d’1,5 L contient 349,5 kcals et 82,5 g de glucides soit 8 sucres. 
Les produits "allégés"

Rappels sur les « mentions »â€‹

La mention « light » ou « allégé » ne signifie pas « sans sucre » mais veut dire que l’aliment contient 25% de sucres en moins que le produit de base non-light.
« Sans sucre » signifie que l’aliment ne contient pas plus de 0,5 g/100g de sucres.
Les laitages 0% contiennent autant de kilocalories que le yaourt de base. La différence est dans le taux de matières grasses contenu dans celui-ci.

Les produits « allégés » peuvent être allégés en sucre, allégés en matières grasses ou moins caloriques néanmoins la mention « allégée » ne peut pas être un indicateur fiable, il est important de se renseigner sur ce qui est allégé dans ce produit en lisant l’étiquette comprenant les valeurs nutritionnelles.

Les céréales minceur sont des faux-amis en matière de kilocalories. En effet, 100 g de céréales Spécial K® contiennent 374 kcals alors que 100 g de céréales Frosties® contiennent 371 kcals. De même pour 100 g de céréales Fitness® au chocolat qui contiennent 386 kcals contre 382 kcals pour 100 g de céréales en forme de pétales de chocolat comme les Chocapic®.
Les biscuits « minceur » aux fruits rouges contiennent en moyenne 435 kcals pour 100g alors que des biscuits fourrés aux fruits rouges comme les Pailles d’Or de Lu® contiennent 360 kcals pour 100 g. 
Les en-cas

Manger entre les repas n’est pas bon pour la santé. Lorsqu’arrive une sensation de faim entre les repas, on se jette souvent sur des aliments riches en sucres, en gras, trop salés et très caloriques. Voici quelques valeurs nutritionnelles d’en-cas.
100 g de biscuits cuillère contiennent 399 kcals et 77 g de glucose.
Un pot de pop corn comme ceux vendus dans les cinémas contiennent en moyenne 1030 kcals.
Les barres de céréales, bien que riches en vitamines et nutriments essentiels au bon fonctionnement de l’organisme sont très caloriques. Une barre contient entre 250 et 300 kcals soit autant que 2 gaufres saupoudrées de sucre glace.
Un mélange de fruits secs contient en moyenne 690 kcals pour une petite tasse. 

passeportSANTE.net        bonne après midi 1 a demain   marileine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quels sont les symptômes de la bipolarité chez l'enfant ? (passeportSANTE.net) + autres demain   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quels sont les symptômes de la bipolarité chez l'enfant ? (passeportSANTE.net) + autres demain
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quels sont vos plats préférés?
» Quels sont vos films préférés ?
» Quels sont les livres les plus rares ??
» quels sont les poneys qui ont été le + vendu?
» Quels sont vos 5 Aliments essentiels ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Sauter vers: