AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 La sève de bouleau (Ninnenne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 25931
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: La sève de bouleau (Ninnenne)   Dim 10 Mar - 14:59

Faites une cure de sève de bouleau
Un bouleau de 40 ans produit 200 litres de sève par jour - cc flickr/jurek d

La
sève de bouleau est un produit naturel, idéal pour purifier l’organisme
au printemps, dès fin février ou début mars. Drainante, diurétique et
reminéralisante, découvrez cette cure détoxifiante venue du nord.

La sève de bouleau, une cure traditionnelle dans les pays nordiques

Le
bouleau commun ou bouleau blanc, Betula alba, est un arbre à l’écorce
blanche et à croissance rapide. C’est l’espèce de bouleau la plus
courante en France et en Belgique.

Dans les pays d’Europe du
Nord, le bouleau est très répandu, et les cures printanières de sève de
bouleau y sont pratiquées depuis le XIIe siècle. En France, on commence
juste à découvrir les vertus de cette « eau de bouleau ».

Récolte de la sève de bouleau

La
sève de bouleau est, sous sa forme traditionnelle, 100% pure et
naturelle, sans conservateurs. Consommée fraîche, elle peut se passer de
pasteurisation. On la récolte au printemps, au moment de la montée de
la sève depuis les racines jusque dans les branches (juste avant que les
bourgeons n’éclosent). En France, c’est généralement au mois de mars.

Le
principe de récolte est simple: on fore un trou de faible diamètre dans
le tronc de l’arbre, sur 5 à 8 cm de profondeur selon la taille du
tronc. On insère dans le trou un tuyau de plastique souple dont l’autre
extrémité plonge dans le goulot d’une bouteille.

La sève s’écoule
naturellement: vous en récolterez de 1 à 3 litres par jour (cette
récolte n’épuise pas l’arbre, puisqu’un arbre de 40 ans produit
quotidiennement plus de 200 litres de sève!). Après la récolte, il est
conseillé de reboucher le trou avec une cheville en bois. A vos
bouteilles si vous avez la chance d’avoir un jardin et un bouleau!

Première propriété: drainage et élimination

La
sève de bouleau est diurétique et drainante: elle permet à l’organisme
d’évacuer toxines et déchets organiques (cholestérol, acide urique).

• Elle améliore ainsi les troubles urinaires (reins, vessie),

• Elle est bénéfique pour la vésicule biliaire et le foie,

• Elle éclaircit le teint et permet parfois de lutter contre les problèmes de peau (boutons d’acné),

• Elle soulage certaines douleurs articulaires,

• Elle permet de « nettoyer » les tissus et de réduire les oedèmes : certains l’associent aux régimes amincissants.

Deuxième propriété: reminéralisation

La
sève de bouleau est riche en minéraux et en oligo-éléments. La teneur
de ces derniers varie en fonction du sol sur lequel a poussé l’arbre,
mais elle contient généralement les éléments suivants:

• Le silicium permet de lutter contre l’ostéoporose,
• Le calcium et le phosphore interviennent dans la solidité des os,
• Le potassium rééquilibre le rythme cardiaque et intervient dans la circulation sanguine,
• Le magnésium et le lithium permettent d’améliorer l’humeur (états dépressifs),
• La vitamine C et le sélénium, antioxydants, luttent contre le stress oxydatif dû aux radicaux libres.

Mode d’emploi

Il est conseillé de faire des cures de 21 jours de sève pure, à raison d’un verre par jour, le matin, à jeun.

Elle
contient très peu de sucre, entre 0,5 et 2%: cette quantité suffit
néanmoins à pouvoir déclencher une fermentation. Pour ralentir ce
phénomène, il faut conserver la sève au réfrigérateur pendant toute la
durée de la cure. On peut aussi bloquer la réaction chimique en lui
ajoutant des clous de girofle ou de l’alcool.

Au début,
lorsqu’elle est fraîche, elle est limpide et beige, puis elle devient
trouble, d’un blanc laiteux. Ceci est normal, et dû à la formation
naturelle de maléate de calcium et de phosphate calcique.

Attention: ne confondez pas la sève de bouleau et le jus de bouleau.
Le
jus est obtenu à partir des feuilles. Il a lui aussi des propriétés
drainantes, mais il est moins riche en minéraux et en oligoéléments. Il
est toutefois plus économique (environ 17 euros la cure de jus, au lieu
de 60 à 80 euros pour une cure de sève) et plus facile à trouver. Il se
présente souvent sous forme de concentré à diluer dans de l’eau.



Ninnenne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La sève de bouleau (Ninnenne)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Récolte de sève de bouleau
» Multiplication du bouleau
» Un petit lutin derrière un Bouleau
» Quand la sève monte...
» Arthrose

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: