AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Les manchots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 26739
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Les manchots   Dim 13 Avr - 12:14

Animaux sauvages : dans les pays froids
Photo 26 : Manchot : Adaptation au froid et au chaud


La thermorégulation

La température interne des manchots se situe entre 37,8°C et 38,9°C. 
Le système circulatoire d'un manchot s'ajuste pour conserver ou relâcher la chaleur du corps pour maintenir une température corporelle constante. 
Pour conserver au mieux le corps chaud et éviter une trop grande dissipation de chaleur, les systèmes sanguins des ailes et des pattes permettent de transférer une partie de la chaleur du sang affluant vers le sang à destination du coeur. 



L'isolation thermique

Les différentes couches de plumes se chevauchent et rendent pratiquement impénétrables le vent et l'eau.
Les touffes de duvets sous les plumes permettent d'y pièger de l'air. Cette couche d'air fournit une isolation thermique de l'ordre de 80% pour les manchots. 
Une couche de graisse sous la peau améliore également l'isolation thermique. 
Les espèces des climats plus froids ont tendance à avoir des plumes plus longues et une couche de graisse plus épaisse que les espèces des zones aux climats plus chauds

[size][color][font]
Espèce des pays froids
[/font][/color][/size]
[size][color][font]
Espèce des pays chauds


Résister au froid

....Sur terre

Pour conserver leur chaleur, les manchots peuvent plaquer leurs ailes le long de leur corps. 
Ils peuvent aussi grelotter pour générer plus de chaleur.

[/font][/color][/size]
[size][color][font]
Le plumage noir sur le dos des manchots absorbe la chaleur du soleil, ce qui augmente la température du corps. 
Les manchots royaux et empereurs peuvent basculer leurs pieds, et ainsi faire reposer intégralement leur poids sur les talons et la queue, réduisant ainsi le contact avec le sol glacial. 
Les manchots empereurs se rassemblent en petits groupes, appelés 'tortue', pour conserver la chaleur.
Jusqu'à 6.000 mâles peuvent former un groupe tout en couvant leur oeuf en plein hiver antarctique

[/font][/color][/size]
[size][color][font]
Ils sont également capables de récupérer 80% de la chaleur qui s'échapperait par la respiration grâce à un complexe système d'échanges thermiques dans leurs voies nasales.

....Dans l'eau 

L'imperméabilisation du corps par les plumes permet aux manchots de se rendre dans l'eau froide.
La température de l'eau est en générale de -1,8°C en Antarctique (et peut atteindre -2,2°C). 
La couche de graisse n'est pas suffisante pour que le corps garde une température stable en mer et les manchots doivent demeurer actifs dans l'eau pour se réchauffer

[/font][/color][/size]
[size][color][font]
La couche d'air piégé au niveau du duvet est comprimée pendant les plongées et elle peut même se dissiper en cas de plongée trop longue. 
Les manchots réarrangent leur plumes par lissage



Lutter contre la chaleur 

Paradoxalement, toutes les espèces de manchots peuvent être confrontés à la chaleur lorsqu'ils sont à terre. 
Si le corps devient trop chaud, les vaisseaux sanguins dans la peau se dilatent, emmenant la chaleur de l'intérieur du corps vers la surface où elle va être dissipée. 
Les manchots ont alors plusieurs moyens d'empêcher la surchauffe : 
• en écartant ses ailes pour les séparer du corps afin que les faces internes et externes soient exposées à l'air et libérent donc de la chaleur.

[/font][/color][/size]
[size][color][font]

• en haletant 
• en ébouriffant leurs plumes pour casser la couche isolante d'air proche de la peau et ainsi libérer de la chaleur 
• en se déplaçant dans des zones à l'ombre 
Il est à noter que les espèces tempérées (genre Spheniscus) ont moins de plumes sur les pattes et qu'ils ont une zone sans plume sur la tête
[/font][/color][/size]
Photo 25 : Manchot : Œufs et poussins


D’une manière générale, les manchots sont totalement omnibulés par la reproduction et leur désir d’incuber. 
Par exemple, le manchot royal peut pondre un œuf de remplacement en cas de perte du premier.



Œufs

Chaque espèce a sa forme et couleur d'œuf. 
Les œufs ont des couleurs variant du blanc au blanc bleuté ou blanc tirant sur le vert.

La taille et le poids de l'œuf varie selon les espèces. 

Le poids des œufs varie de 450 grammes chez le manchot empereur à 50 grammes chez le manchot pygmée.

Chez les manchots Adélie et de Humboldt, l'œuf est plus ou moins rond 
Taille de 5,5 à 8,6 cm ; Poids de 61 à 153,5 g

[size][color][font]


Pour les manchots empereurs et royaux, la forme est plus proche d'une poire.
Taille de 11,1 à 12,7 cm ; Poids de 345 à 515 g

[/font][/color][/size]
[size][color][font]


Tous les autres manchots pondent deux œufs blanchâtres,. 




Le nombre d'oeuf(s) dépend de chaque espèce: 

----Manchots empereur et royal 
Ils ne pondent qu'un unique œuf

[/font][/color][/size]
[size][color][font]

----Genres Pygoscelis, Spheniscus et Eudyptula (à l'exception du manchot à jugulaire) Deux oeufs sont pondus à quatre jours d’intervalle. , l’incubation commence généralement avec le premier œuf.
Ce premier œuf est généralement plus grand que le second donc le poussin éclot avec des jours d’avance sur le second.
Le premier a plus de chance de survivre que le second: il sera plus grand et robuste que le second à son éclosion. 
Cela lui donne un avantage. 
Le second, généralement plus petit, peut difficilement rivaliser avec le premier 
pour la nourriture et il périr. 
Si la nourriture manque, le second poussin sera condamné.

[/font][/color][/size]
[size][color][font]

----Genre Eudyptes (gorfous) 
Deux oeufs sont pondus.
Contrairement aux autres genres le second oeuf, et par conséquent, le poussin est généralement le plus gros des deux et celui qui survivra.
Aucune explication scientifique n'a permis de comprendre cette différence avec les autres espèces.

[/font][/color][/size]
[size][color][font]

---Manchot à jugulaire. 
Ils pondent généralement deux œufs. Les deux poussins sont élevés et il n'y a quasiment aucune différence de taille

[/font][/color][/size]
[size][color][font]

Il subsiste un mystère avec ce second œuf. En effet, certaines espèces comme le gorfou doré ne garde pas le premier œuf assez longtemps pour s’assurer contre la perte éventuelle du second. 




L'incubation

Pendant l'incubation, les deux parents alternent pour maintenir l'œuf au chaud. L'exception revient au manchot empereur où seul le mâle couve l'œuf. 
Comme tous les oiseaux qui couvent, les manchots protégent l'oeuf par un repli flasque de la peau abdominale. 
La partie intérieure de ce pli est une zone de peau sans plume fortement irriguée en veines et vaisseaux sanguins. 
Gorgée de sang, la chaleur du corps est transféré à l'œuf.

[/font][/color][/size]
[size][color][font]

Le temps d'incubation varie d'une espèce à l'autre : cela va d'un mois (gorfou huppé) jusqu'à 62 à 67 jours (manchot empereur). 
La température d'incubation est d'environ 36°C. 
C'est un peu moins pour les grandes espèces. 
La raison principale d'un échec est la mauvaise synchronisation entre le mâle et la femelle lors de l'incubation. 
Le cas fréquent est celui où la femelle revient après le départ du mâle, laissant l'oeuf se refroidir et dépérir

[/font][/color][/size]
[size][color][font]
.Un mâle quittera spontanément le nid si la motivation de se nourrir est plus grande que celle de couver.



L'éclosion

Les poussins commencent par faire un petit trou dans l'oeuf. 
Ensuite, ils ébréchent la coquille jusqu'à ce qu'ils puissent détacher et faire tomber le sommet pour enfin sortir. 
Cela peut prendre jusqu'à trois jours. 
Pour la plupart des espèces, les poussins naissent avec un fin duvet.

[/font][/color][/size]
[size][color][font]
Dans le cas des manchots royaux les poussins naissent nus et le duvet va pousser en quelques semaines. 
Les plumes du duvet ne protégent pas les poussins de l'eau; les poussins ne peuvent se rendre en mer qu'après l'apparition du plumage juvénile. 
Le plumage adulte n'apparait qu'au bout d'un an. 
Dans chaque espèce, les couleurs (blanc, gris, noir ou marron)

[/font][/color][/size]
[size][color][font]
et les marques des poussins sont complétement différentes de celles des adultes. 
Certains scientifiques avancent que les manchots adultes ne perçoivent pas les poussins comme étant des concurrents pour l'accouplement ou pour les sites de nidification. 
La coloration peut également faire ressortir le comportement parental chez les adultes. 




Prise en charge par les parents

Pour survivre, les poussins demandent une grande attention de la part des parents. 
Les deux parents nourrissent le poussin en régurgitant

[/font][/color][/size]
[size][color][font]
Les parents ne nourrissent que leurs poussins et ils les reconnaissent à leur cri ou vocalise (propre à chaque poussin). 
Les poussins sont maintenus au chaud par le repli flasque de la peau abdominale utilisé pour l'incubation

[/font][/color][/size]
[size][color][font]
Dans certaines espèces, à partir d'un certain âge, les poussins peuvent être rassemblés dans des groupes appelés crèches
[/font][/color][/size]
[size][color][font]
Les poussins sont alors mieux protégés des éléments et des prédateurs. 
Les espèces tempérées ou sub-tropicales (gorfous Eudyptes, Spheniscus) ne forment pas de crèche. 




Développement du poussin

Un poussin dépend de ses parents pour survivre entre l'éclosion et l'âge où ses plumes (imperméables) apparaissent. 
Cette période va de sept semaines pour le manchot Adélie à 13 mois pour le manchot royal. 
Dès que le poussin a des plumes (remplaçant le duvet juvénile perméable), il peut aller en mer et il devient indépendant de ses parents.

[/font][/color][/size]
[size][color][font]


 bonne après midi 1  Ninnenne
[/font][/color][/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les manchots
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: histoire d'animaux-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: