AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Mars 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
ninnenne
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Lara Eden
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 LÉGUMES ET FRUITS : LEURS HISTOIRES(suite)(les choisir,les cuisiner)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninnenne
moderateur
moderateur


Messages : 20678
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: LÉGUMES ET FRUITS : LEURS HISTOIRES(suite)(les choisir,les cuisiner)   Lun 6 Oct - 13:32

LA PATATE DOUCE

LA PATATE DOUCE
 
 
Ce tubercule que l’on apparente à la pomme de terre se décline en plus de 500 variétés !
De ce fait , sa chair varie du blanc au violet en passant par l’orange et le rouge .Constituant une source de provitamine A (bêta-carotène), un puissant antioxydant , il est excellent pour la peau et la vue .Quant à son index glycémique , plus bas que celui de la pomme de terre , il rassasie durablement.
 
 
 
COMMENT LA CHOISIR ?
Sans coup ni fissure ou meurtrissure mais toujours bien ferme .Préférez les variétés à la peau orange ou rouge, les plus intéressantes d’un point de vue nutritionnel.
 
 
 
COMMENT LA CONSERVER ?
 
 
Entre une semaine et dix jours dans le bac à légumes du réfrigérateur.
 
 
 
COMMENT LA CUISINER ?
 
- Comme la pomme de terre, avec un petit goût de châtaigne en plus : en purée, en velouté ou en chips pour accompagner crustacés, poissons et crabe épicé.
- En tajine, avec de l’agneau, du poulet  et des abricots, des olives et des raisins secs.
- En marmelade, en confiture ou en gelée. Parfaitement assortie au citron vert, à la mangue et à tous les agrumes.
- En gâteau (spécialité des Antilles et de la Réunion), une sorte de pudding agrémenté de rhum et de raisins secs.
 
 
 
65 KCAL/100 G
LA PETITE HISTOIRE
 
 
C’est à Christophe Colomb que l’on doit son introduction en Europe .Depuis, elle s’est parfaitement acclimatée à nos latitudes et aux goûts .Sous Napoléon, Joséphine de Beauharnais, d’origine martiniquaise, l’aimait tellement qu’elle la fit pousser dans son jardin de la Malmaison.
 ----------------------------------------------------------------------------------------------

LA FIGUE FRAICHE


LA FIGUE FRAICHE
 
 
Appelée Goutte d’or, Dalmatie,  ou encore Grise de Saint-Jean, la figue possède de nombreux atouts pour la santé. Si les sportifs l’apprécient pour son côté booster et son gout sucré, sa teneur élevée en vitamine C aide à la cicatrisation. Les femmes enceintes et les [size=18]enfants en pleine croissance l’apprécieront également. Elle est riche en minéraux, en potassium, en calcium, en phosphore et en magnésium. Elle apporte aussi du fer, des vitamines P, A et B, utiles à la bonne santé des vaisseaux sanguins et des voies respiratoires.[/size]
 
 
 
 
 
COMMENT LES CHOISIR ?
 
 
Ni trop fermes, ni trop molles.  Si vous repérez une petite gouttelette laiteuse à la base du fruit, elle augure une parfaite fraicheur. Un à deux jours dans le bac à légumes du réfrigérateur.
 
 
 
 
COMMENT LES CUISINER ?
 
 
- En tajine de poulet ou dans un couscous d’agneau.
- Dans un rouleau de jambon ou magret fumé, mélangées à du chèvre et du poivre noir.
- En muffin, tarte sablée et croquante, clafoutis ou en cake avec de la feta.
- Pelées et pochées dans du miel chaud, mélangées à de la vanille et de la cannelle.
 
 
 
 
74 KCAL/100G
LA PETITE HISTOIRE
 
 
 
Emblème du bassin méditerranéen, la figue poussait à l’état sauvage avant d’être domestiquée dans la vallée du Jourdain. Mentionnée dans la Bible, ce fruit était aussi apprécié des Romains et des Phéniciens. Louis XIV, qui en raffolait,  fit planter plus de sept cents figuiers dans les jardins du château de Versailles. 
------------------------------------------------------------------------------------------------

L'AUBERGINE


L’AUBERGINE
 
On serait tenté de la peller mais sa peau, d’un violet si caractéristique, et comestible et contient une grande quantité d’antioxydants. On la trouve aussi parfois blanche ou tigrée. Très riche en fibres (2.5 g/100g), l’aubergine gonfle dans l’estomac et rassasie rapidement. Attention, car elle est de ce fait, une véritable éponge à matières grasses. Mollo donc sur l’huile d’olive ! Pauvre en glucides, elle tire de sa richesse en eau (92 %), une grande quantité de magnésium, de zinc, et aussi de beaucoup de potassium (260mg/100g) la rendant particulièrement diurétique. Light et contenant peu de sodium, elle est recommandée dans le cadre d’un régime sans sel et en cas d’hypertension artérielle.
 
 
 
 
COMMENT LA CHOISIR ?
 
 Elle doit être ferme et lourde, avec une peau lisse, sans taches ni éraflures. Son pédoncule doit être vert.
 
 
 
 
COMMENT LA CONSERVER ?
 
Ce légume du soleil n’aime pas le froid et se conserve en température ambiante pour une consommation immédiate ou bien dans le bac à légumes pour une préparation plus tardive, mais pas plus de deux semaines après l’achat.
 
 
 
 
COMMENT LA CUISINER ?
 
- En ratatouille, avec des oignons, des tomates, des courgettes et des poivrons.
- Frite, en tempura avec un peu de basilic finement ciselée.
- En caviar d’aubergine : pelée cuite au four, à la vapeur ou à la poêle, hachée finement et assaisonnée d’huile d’olive.
- Farcie d’un mélange de viande de bœuf, de porc et de veau hachées, avec du riz persillé et arrosée de sauce tomate.
- En moussaka (gratin), en alternant des tranches d’aubergines grillées et de la viande d’agneau, recouvertes de sauce béchamel et d’emmental râpé.
- Grillée, en tranches fines, badigeonnées d’huile d’olive. On peut également la garnir de mozzarella, du parmesan ou bien d’autres fromages fondants.
 
 
 
29 KCAL/100G
LA PETITE HISTOIRE
 
 
 
Repérée en Inde il y a plus de quatre mille ans, l’aubergine mettra un siècle et demi à se diffuser en Asie. Avant le Moyen-âge, elle gagne l’Afrique du Nord puis l’Espagne. Au XIV siècle, elle est cultivée en Italie et dans le Sud de la France. Longtemps soupçonnée de rendre fou, elle fut interdite en France jusqu’au XVIII siècle. Louis XIV la remit au gout dujour en la cultivant à Versailles. Au XIX siècle, on commence l’utiliser en cuisine.  
 -----------------------------------------------------------------------------------------------

LA BATAVIA

 
LA BATAVIA
 
 
Cette variété de salade est une alliée de poids pour notre santé. Notamment en raison de sa teneur en eau, de sa pauvreté en calories et de sa [size=18]richesse en fibres qui favorisent le transit intestinal et jouent un rôle dans la régulation du cholestérol. De plus, la batavia renferme de précieuses vitamines. Vitamine A, connue pour ses propriétés antioxydantes, et vitamine K, indispensable à la coagulation sanguine et favorisant la fixation du calcium sur les os. A cela s’ajoute une teneur non négligeable en vitamine C, présente en plus grande quantité dans les feuilles les plus vertes. Sans compter la lutéine qu’elle renferme, particulièrement importante dans la protection de la rétine et la bonne santé des yeux.[/size]
 
 
 
COMMENT LA CHOISIR ?
 
 
 
Elle doit avoir un aspect croquant. Ses feuilles découpées, légèrement gaufrées doivent être fermes (non flétries), sans taches, et présenter une belle couleur franche. Si son pied est marron foncé, reposez la !
 
 
 
COMMENT LA CONSERVER ?
 
 
 
Elle reste fraiche deux à trois jours dans le bac à légumes du réfrigérateur, dans un sac plastique ou un torchon.
 
 
 
 
COMMENT LA CUISINER ?
 
- [size=18]Nature, assaisonnée d’une vinaigrette parfumée d’herbes aromatiques.[/size]
- En consommé froid ou en potage chaud, agrémenté de curry en poudre et de ciboulette.
- En flanc, avec des lardons ou du saumon frais ou fumé.
- Cuite avec des pommes de terre et des lardons ou de la poitrine fumée.
 
 
 
13 KCAL / 100 G
LA PETITE HISTOIRE
 
 
Le nom de cette variété de laitue provient de Batavia, le nom latin de la Hollande, plus exactement du territoire où étaient installés les Bataves. Elle était déjà très appréciée des Grecs et des Romains, qui lui attribuaient des vertus thérapeutiques. C’est au XIXe siècle qu’elle se consomme à table comme salade d’été.  
 -----------------------------------------------------------------------------------------------


Fin des fruits et légumes!!!  Bon appétit!!!


Blog de http:arcus.centerblog.net




bonne après midi 1   Ninnenne        
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LÉGUMES ET FRUITS : LEURS HISTOIRES(suite)(les choisir,les cuisiner)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LÉGUMES ET FRUITS : LEURS HISTOIRES(suite)(les choisir,les cuisiner)
» LÉGUMES ET FRUITS : LEURS HISTOIRES(suite)(les choisir,les cuisiner)
» LÉGUMES ET FRUITS : LEURS HISTOIRES(suite)(les choisir,les cuisiner)
» LÉGUMES ET FRUITS : LEURS HISTOIRES:LA MÛRE+ CERISE+Autres
» fruits et legumes rigolos!

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: