AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Mars 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
ninnenne
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 "NOURRIR LE MONDE"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 21254
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: "NOURRIR LE MONDE"   Ven 12 Juin - 12:37

"NOURRIR LE MONDE"



Aujourd'hui , plus de 900 millions de personnes souffrent de la faim. Le marché des céréales est à la merci d'une mauvaise récolte qui menacerait des millions d'individus, comme en 2008, avec des émeutes de la faim dans de nombreux pays. Et comment faire quand, en 2050, nous serons 9 milliards?
Alors même que l'on a besoin d'elle, l'agriculture moderne s'essouffle. Grâce à la révolution agricole du XXe siècle, les rendements ont augmenté à un rythme élevé.

Mais celui-ci ralentit désormais. Selon l'organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), la productivité augmentait de 2,3% par an depuis 1961, mais ce chiffre devrait chuter à 1,5% d'ici à 2030 et à 0.9% entre 2030 et 2050.
Les méthodes utilisées au XX e siècle pour accroître la productivité ont montré leurs limites. Le labour intensif, la fertilisation à outrance, l'irrigation et l'application de pesticides ont perturbé le sol, l'eau, la vie, bref, tout l'écosystème dont les agriculteurs dépendaient pour produire.
Une agriculture plus respectueuse de l'environnement est possible. Elle peut prendre plusieurs formes. La plus connue est l'agriculture biologique. Il en existe en fait différents types qui répondent à des cahiers des charges distincts.
L'enjeu du XXIe siècle est de conjuguer des méthodes plus écologiques et une productivité suffisamment élevée pour nourrir la planète,pour obtenir "une révolution doublement verte" par référence à la première révolution verte des années 1950.
L'agriculture dite de conservation est la principale piste dans cette direction. Elle utilise davantage la dynamique des écosystèmes. Elle diminue le travail du sol pour augmenter l'activité microbienne, joue sur les associations entre cultures et réduit le recours aux engrais et aux pesticides. Selon la FAQ, ses rendements sont équivalents à ceux de l'agriculture intensive classique. Ne nécessitant pas de labour, elle réduit de moitié environ la charge de travail des agriculteurs. Elle est également moins dispendieuse, car utilise moins d'intrants et premet d'épargner jusqu'à 70% de coûts de carburant.
Introduite il y a 25 ans environ, elle est désormais pratiquée sur 100 millions d'hectares dans le monde entier.
Elle est aujourd'hui encouragée à l'échelle de la planète par la FAQ.
 
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAQ)
[size=18]http://www.fao.org/[/size]
 
En illustration : Labours près de de Hlatikulu, Swaziland (26° 56'S-31°21E).
Dans le sud du SWAZILAND, s'étend une région où l'agriculture de subsistance domine, exploitée en petites parcelles par les communautés villageoises. Les vagues de sécheresse prolongée et les températures élevées de la saison 2006-2007 ont dévasté les cultures de maïs, qui ont donné la plus faible récolte annuelle jamais enregistrée : 60% de moins que l'année précédente.
 
 
 
http://asso-base.fr/
 
 



Justement hier, j'ai vu un reportage d'un jeune paysan qui travaillait ainsi...C'était vraiment très intéréssant et certainement la solution à adopter à l'avenir...


bonne après midi 1    Ninnenne   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 21254
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: "NOURRIR LE MONDE"   Ven 12 Juin - 13:26

NAISSANCE DE L'AGRICULTURE



L'invention de l'agriculture est la première des révolutions.
Apparue presque simultanément voilà à peine 10 000 ans dans différentes régions du [size=16]monde, au Moyen-Orient, en Chine, dans les Andes et la Nouvelle-Guinée, elle modifie progressivement le rapport de l'homme à la nature. Elle met fin à l'incertitude de la chasse et de la cueillette et ouvre l'ère des techniques, elle permet la sédentarisation et l'apparition des premières villes. L'invention de l'agriculture est aussi connue sous le nom de "révolution néolithique".[/size]
Rapidement, l'homme domestique des espèces animales, essentielles pour les travaux agricoles. Plus tard, lorsqu'il est confronté à des sols moins généreux et à une eau plus rare, l'homme invente d'autres techniques, comme l'irrigation et la fertilisation.
Avec l'agriculture et l'élevage, l'homme façonne la [size=16]nature et la domestique.[/size]
Les techniques et la productivité agricoles progressent lentement. Pendant des siècles, augmenter la production c'est surtou deéfricher pour cultiver de nouvelles terres. Mais à partir des années 1950, une nouvelle révolution agricole prend place avec le machinisme agricole, l'utilisation des engrais de synthèse, des pesticides et la sélection de variétés plus productives.
Aujourd'hui, un agriculteur occidental peut produire 200 fois plus qu'il ne le faisait avant la mécanisation et la motorisation.
Aujourd'hui, l'agriculture et l'élevage fournissent 99% des calories consommées par l'humanité. C'est aussi la source primaire de [size=16]revenu de 2,6 milliards d'hommes et de femmes : presque la moitié de l'humanité.

Toutefois, au Nord comme au Sud,ce modèle agricole intensif est en crise aujourd'hui. Les terres s'épuisent; l'environnement aussi. Les relations économiques mondiales se tendent autour des exportations agricoles et il y a toujours des centaines de millions de personnes qui ont faim - même si les systèmes économiques et politiques de répartition jouent ici un rôle essentiel. Il faut trouver un autre modèle![/size]
 
Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO)
www.fao.org
 
En illustration: Village-enclos masaï, près de Kichwa Tempo Camp, Kenya (1°13'00'E)
Pour les Masaï, la richesse d'une famille se mesure au nombre de têtes de bétail, tandis que la propriété de la terre n'a aucune importance. Dans ce pays où 75% de la population travaille dans l'agriculture, les Masaï ont endance à se sédentariser, surtout après les sécheresses de 1999 et 2000.
Mais ce changement de mode de vie fait peser une pression très forte sur les terres.
 
La faim dans le monde : le grave problème qui s'amplifiera au fil des années...




bonne après midi 1     Ninnenne    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"NOURRIR LE MONDE"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tour du monde en voilier
» Le compteur du monde
» Les mentalistes du monde entier
» Glyos, le monde intergalactique
» Vers le monde féérique de Sabine Hoffner-Begel

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: