AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Manque de fer, que manger ?(passeportSANTE.net) + autres demain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Manque de fer, que manger ?(passeportSANTE.net) + autres demain   Sam 29 Avr - 10:51

Manque de fer, que manger ?
Fatigue persistante, manque d’énergie : c’est peut-être un manque de fer ! Alors, qu’est-ce que je mange si je manque de fer ?

Des abats

Le fer contenu dans les produits d’origine animale est le fer héminique. Il est absorbé plus facilement par l’organisme que le fer non-héminique, contenu dans les végétaux.
Parmi les aliments contenant de grandes quantités de fer héminique, arrivent en tête les abats.
Sachant qu’un homme adulte a besoin en moyenne de 8 mg de fer et une femme adulte, de 18 mg, le boudin noir comblera rapidement vos besoin, avec 22,8 de fer pour 100 g.
Vient ensuite le foie de porc avec 18 mg de fer pour 100 g, le foie de volaille (8 mg/100 g) et le de foie de bœuf (7 mg/100 g).
De la viande rouge

Si les abats ne vous font pas trop envie, il y a aussi la viande rouge, qui apportera une bonne quantité de fer héminique à votre organisme.
Ainsi, 100 g de viande de bœuf vous apportera 4 mg de fer.
Pour la viande de cheval, c'est 5 mg de fer pour 100 g.


Des palourdes

La palourde est une bonne source de fer, même si elle n’en contient pas autant qu’on le pensait auparavant.
Une portion de 100 g de palourdes contient environ 2,8 mg, soit environ un sixième des besoins quotidiens d’une femme adulte et un tiers de ceux d’un homme adulte.
Fan de fruits de mer ? Ne vous privez pas, car de nombreux autres fruits de mer contiennent du fer.
Du poisson

Les sardines font partie des poissons les plus riches en fer, 100 g de sardines à l’huile contiennent environ 2,5 mg de fer.
Le maquereau et le thon à l’huile, quant à eux, en contiennent environ 1,2 mg.


Du son de blé

Le fer non-héminique, contenu dans les produits végétaux, est moins bien absorbé par le corps : entre 1 et 5 % seulement. Mais il a tout de même son importance.
Parmi les produits qui ne sont pas d’origine animale, la palme de la teneur en fer revient au son de blé : 16 mg de fer pour 100 g.


Des épinards

Les épinards sont aussi une bonne source de fer, en particulier lorsqu’ils sont bouillis (3,6 mg/100 g).
De manière générale, retenez que les légumes verts sont les plus riches en fer : petits pois (1,9 mg/100 g), brocoli (1,4 mg/100 g), cresson (1,3 mg/100 g), choux de Bruxelles (1,1 mg/100 g).


Du soja

Les haricots de soja, ou le tofu (qui est préparé à partir du soja) apportent à l’organisme de bonnes quantités de fer non-héminique.
100 g de soja ou de tofu apportent environ 5 mg de fer à l’organisme.


Des haricots blancs

Riches en fer non-héminique, 100 g de haricots blancs en apportent à l’organisme environ 2 à 3 mg.
De plus, ils apportent près de 50 % de l’apport moyen conseillé en fibres alimentaires et 30 % de l’apport recommandé en protéines.


Des pommes de terre avec pelure

Lorsqu’elles sont cuites avec la peau, les pommes de terre conservent mieux leurs vitamines et leurs minéraux.
Ainsi, la pomme de terre cuite au four avec la pelure est une bonne source de fer (environ 1 mg/100 g).
Elle apporte aussi de la vitamine B6, du cuivre, du manganèse ou encore, du potassium.
Qui sont les amis et les ennemis du fer ?

On peut améliorer l’assimilation du fer en combinant des aliments contenant du fer à des aliments riches en vitamine C.

En effet, la vitamine C permet la transformation du fer non héminique en une forme plus absorbable par l’intestin.
Voici les aliments les plus riches en vitamine C
En revanche, le thé et le café contiennent des tannins qui nuisent à l’absorption du fer lorsqu’on les consomme au même moment. Il est donc recommandé de ne pas en boire 30 minutes avant le repas ou dans les 2 heures qui suivent.
Lire aussi : Régime spécial anémie
passeportSANTE.net          bon week-end      Ninnenne   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Manque de fer, que manger ?(passeportSANTE.net) + autres demain   Sam 29 Avr - 11:07

Quels fruits contre la constipation ?


Le plein de fibres


SOUMIS PAR CLOETTE LE LUN, 12/08/2014 - 07:08



Votre transit est difficile ? Ballonnements, maux de ventre, vous souffrez de troubles digestifs et avez l’intestin irrité  ! Stress, fatigue, mauvaise hygiène de vie, hydratation insuffisante , autant de facteurs qui favorisent la constipation.

Peut-être est-il nécessaire de réviser votre alimentation et de revoir le contenu de votre assiette ! Si vous avez tendance à ne consommer que des féculents ( pâte-riz) sans verdure, il est évident que votre transit intestinal sera perturbé.

Le secret d’un bon transit ? une alimentation variée, qui ne fait l’impasse sur aucun aliment. Un rééquilibrage  qui passe par une consommation de légumes et de fruits. Côté fruits, certains sont d’ailleurs fortement préconisés dans ce cadre.
 
De manière générale, en cas de constipation, une consommation de fruits et de légumes (type épinards) combinée à une activité physique et sportive permet de retrouver un transit normal.

Plutôt que d’avoir recours à des médicaments, privilégiez les fruits que vous consommerez avec leur peau.



Le top des fruits laxatifs


  Par conséquent, mieux vaut opter pour des fruits bio, sans pesticides. En effet, la peau contient le plus de pectine. 
 Ensuite, misez sur certains types de fruits aux vertus laxatives qui vous aideront à éliminer.

Parmi ceux figurent le kiwi, le jus de pomme, le melon en été et le must reste le pruneau.

 
Retrouvez nos recettes spécial digestion.


Allier  fibres et hydratation


Pour retrouver un transit normal, optez pour des fruits comprenant  des fibres : pensez à consommer pour votre goûter des fruits secs riches en sels minéraux,  pruneaux, abricots secs et figues, de même que des fruits à coques (noix, noisettes, amandes) qui vous boosteront votre organisme et votre énergie, et enfin des fruits frais : prunes, kiwi, orange.

Les fibres ont cet avantage d’accroître le volume des selles par un effet de lestage.

Pour en finir avec la constipation, il faut s’hydrater et boire 1,5 litres d’eau pour que précisément les fibres puissent gonfler et avoir une action sur le transit !

Les fibres se déclinent en deux types : les solubles (pectine) qui en se dégradant produisent du gel absorbant l’eau, ce qui donne du volume dans l’intestin, et les insolubles qui stimulent les contractions de l’intestin.

L’idéal étant de combiner les deux pour un transit optimal !


Prunes et pruneaux, le meilleur remède


Ces deux fruits font partie des remèdes naturels. Leurs caractéristiques ? Leur teneur en sorbitol et diphénylasitine, qui favorise le transit et permet d’assurer une certaine régularité. 

Outre ces bienfaits thérapeutiques, ils sont gorgés de vitamines et constituent de bons en-cas pour lutter contre le coup de pompe.

 
Le raisin, tout dans les pépins

Vous n’y pensez pas forcément, mais sachez que le raisin permet de lutter contre la constipation, grâce à sa richesse en fibres contenues dans sa peau et dans ses pépins !

Par conséquent, ne boudez pas et ne rejetez pas les petits pépins, même s’ils vous paraissent désagréables à avaler !

 
Astuces de cuisine

Si vous avez des difficultés à manger des fruits frais et crus, vous pouvez concocter des recettes à base de ces fruits : pruneaux au vin rouge, compote de prunes ou kiwi, ou bien les consommer sous forme de jus ( citron, orange, pruneaux), le matin avant le petit déjeuner, pour purifier votre organisme et éliminer les toxines.

Nos diététiciennes répondent à vos questions dans notre groupe.


bon week-end      Ninnenne      blog de partage    

En savoir plus sur http://www.fourchette-et-bikini.fr/sante/quels-fruits-contre-la-constipation-32189.html#3QusJhUUcAiL7XBQ.99
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Manque de fer, que manger ?(passeportSANTE.net) + autres demain   Sam 29 Avr - 11:17

Allergies aux chats, que faire ?

Les chats, beaucoup plus allergènes que les chiens, sont responsables de plus de 30% des allergies aux animaux de compagnie et peuvent causer de sérieux troubles respiratoires si l’allergie n’est pas correctement prise en charge.
Les causes

L’allergie aux chats est déclenchée par une glycoprotéine naturellement présente dans les glandes sébacées du chat, la Fel d1. Contrairement à une idée reçue, les poils de chats en eux-mêmes ne sont pas allergènes.
On la retrouve dans les squames, mais aussi dans la salive, l'urine et de manière générale, dans toutes les sécrétions du chat (larmes, mucus, etc).  Cette protéine se dépose partout où le chat passe et se propage en particulier lorsqu’il se lave. Quelques minutes à quelques heures après avoir été en contact avec l’animal, ou dans une zone où l’animal était présent, l’allergique présente les premiers symptômes

Les symptômes

Les principaux symptômes recensés sur les allergies aux chats sont : éternuements, yeux rouges et gonflés, larmoiements, toux, rhinite.
Ils peuvent également être cutanés : eczéma, urticaire, etc.
Les allergènes du chat représentent une des causes les plus importantes d'allergies respiratoires et prédisposent davantage à l’asthme.

Impact sur le quotidien et complications possibles

Etre exposé au quotidien à l’allergène provoque des symptômes permanents, ce qui à la longue fatigue et affaiblit l’organisme : gêne constante, perturbation du sommeil, altération du goût et de l’odorat, perte d’appétit, etc.
En outre, les conséquences psychologiques, induites par l’affaiblissement physique (manque de sommeil par exemple) sont réelles : irritabilité, anxiété, etc.
La menace d’une aggravation, notamment l’apparition de l’asthme (70% des asthmatiques ont présenté une rhinite allergique au départ) est à prendre en considération.
La désensibilisation

La désensibilisation (ou immunothérapie) est à ce jour, le seul traitement qui s’attaque à l’allergène, contrairement aux antihistaminiques qui n’agissent que sur les symptômes.
Ce procédé, à la manière d’un vaccin, consiste à administrer régulièrement, et pendant plusieurs années, des extraits contenant des allergènes à la personne allergique. Pour se faire désensibiliser, il faut prendre rendez-vous chez l’allergologue. Il faut cependant savoir que cela ne fonctionne pas toujours, les résultats par immunothérapie étant moins probants en ce qui concerne l’allergie aux chats que l’allergie au pollen par exemple.
Prévention

A titre préventif, il n’y a malheureusement pas grand-chose à faire si l’on s’aperçoit qu’on est allergique aux chats alors qu’on en a déjà un! Le mieux est donc d’entrer en contact avec des chats avant l’acte d’adoption (chez des amis, dans la famille) pour se tester, a fortiori si on a un terrain allergique.
En cas de terrain allergique, c’est-à-dire si un membre de la famille est sensible aux poils d’animaux (quels qu’ils soient), l’acquisition d’un chat est formellement déconseillée, car le risque d’asthme est multiplié par 4. L’allergie ne se guérit ni « avec le temps » ni «  à force de »

Si le chat est déjà là !

Si l'allergie s'est déclarée après avoir fait l'acquisition de son chat (quelques heures à plusieurs années) et qu'on ne souhaite pas s'en séparer, quelques précautions sont à prendre. On lui interdira l’accès à certaines pièces de la maison et surtout à la chambre, pour permettre à l’organisme d’être loin de l’allergène au moins durant quelques heures. Le logement devra être aéré tous les jours et le système de ventilation interne efficace. L’hygiène du lieu de vie devra être irréprochable : aspirateur passé quotidiennement, pièces lavées 1 à 2 fois par semaine, linge lavée à haute température, etc.
La prise d’antihistaminiques peut réduire les symptômes si l’allergie est légère à modérée.
Des chats plus allergisants que d’autres

L'allergie à un chat ne dépendrait ni de sa taille, ni de sa couleur, ni de la longueur de ses poils. Cela étant, l’allergie aux chats vient des glandes de la peau régies par des hormones mâles, ainsi un chat mâle serait 5 fois plus allergisant qu’une femelle.
Les chatons seraient également moins allergisants d’où l’apparition des premiers symptômes seulement une fois l’âge adulte  atteint.


Des races de chats non allergènes

Certaines races sont conseillées plus que d’autres en cas d’allergie, bien que le mieux dans ce cas est de s'abstenir d'avoir un chat tout court.
C’est le cas du Sphynx ou chat nu et du Cornish Rex, qui n’est doté que de sous-poil, ce qui limite le risque allergène, mais ne l’élimine pas complètement, contrairement aux idées reçues.
Il est de toute façon fortement recommandé de se rendre dans les élevages ou les refuges et de rester plusieurs heures au contact pour éviter d’avoir à se séparer de son chat aussitôt adopté...
Audrey Dulieux

passeportSANTE.net                           bon week-end              Ninnenne   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Manque de fer, que manger ?(passeportSANTE.net) + autres demain   

Revenir en haut Aller en bas
 
Manque de fer, que manger ?(passeportSANTE.net) + autres demain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les enseignes qui ferment ou qui se font manger par d'autres enseignes
» Karen Blixen : Out of Africa ... Et autres oeuvres
» Contes (Perrault et autres)
» [tuto] comment manger avec des baguettes!
» [Big Brother] Périclès espionne (entre autres) FaceBook

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: