AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Partagez | 
 

 Ecrivains Céline (litérature) + autres quand je trouve???

Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Ecrivains Céline (litérature) + autres quand je trouve???   Sam 28 Oct - 10:37

Céline ou comment "oublier" sa part d'humanité



Louis-Ferdinand-Auguste Destouches, plus connu sous le nom de Louis-Ferdinand Céline est né le 27 mai 1894 à Courbevoie et décédé le 1er juillet 1961 à Meudon. Il est médecin, et le romancier et essayiste français le plus traduit dans le monde après Marcel Proust.
Il est le créateur d'un style qui traduit toute la difficulté d'une époque à être et à se dire et qui exprime sa haine du monde moderne. Y a t-il un peu de moi dans cette époque (qui se reproduit aujourd'hui) mais où il m'est absolument incapable de dire ce que j'aurais fait ? Là, en 2010, me connaissant mieux, je sais que je n'aurais pas été capable de faire du mal en geste à qui que ce soit, humain, végetal ou animal (en pensée, sans doute, car c'est ma soupape de sécurité). 
Comme beaucoup, j'ai lu ces livres et surtout pamphlets antisémites et je l'ai jugé coupable (malgré les autres textes forts beaux qu'il à écrit) car son intelligence n'a eu d'égal que son antisémitisme, son intollérance....Et l'intelligence ne prévient pas de la bétise humaine.... Quel dommage....
A 18 ans, en 1912, il entre dans l'armée française. Il rejoint le 12ème régiment de cuirassiers à Rambouillet. Le 5 mai 1914, il est maréchal des logis. Au cour de la 1ère GM, après avoir été gravement bléssé à l'épaule droite et qu'il eu le tympan abimé, il sera décoré de le Croix de Guerre avec étoile d'argent, ce qui lui conférera la Médaille Militaire le 24 novembre 1914. Il est alors inapte au combat et est affecté au service des visas du consulat français à Londres, puis réformé après avoir été déclaré handicapé à 70%. Cette expérience fera de lui un pacifiste et un pessimiste... Puis il partira pour l'Afrique auprès de Henry de Graffigny (17-18). Il parfait sa formation intellectuelle et s'oriente vers la médecine.
Son enfance et son incorporation inspireront "Mort à crédit" et "casse-pipe".
Après la guerre, il s'installe à Rennes où il épouse Edith Follet, qui lui donnera une fille. Il passe son bac et fait ces études de médecine de 1920 à 1924. Sa thèse de doctorat est considérée comme sa 1ère oeuvre "La vie et l'oeuvre d'Ignace Philippe Semmelweis". Puis il est embauché à Genève par la fondation Rockfeller qui le conduira à faire de nombreux voyages.
En 1926, il rencontre à Genève, Elisabeth Craig (1902-1989) qui sera la grande passion de sa vie. Il lui dédie "Voyage au bout de la nuit", pour lequel il reçoit le prix Renaudot en 1932, mais elle le quitte en 1933, part  pour la Californie où elle épousera Ben Tankel, un juif....
A la fin des années 30, il publie 2 pamphlets d'un antisémitisme virulent : "Bagatelle pour un massacre" (37) et "L'école des cadavres" (38). Il présentera lui-même ces ouvrages : "je viens de publier un livre abominablement antisémite, je vous l'envoie. Je suis l'ennemi n°1 des juifs.". Céline se rapproche des milieux d'extrème droite français pro-nazis, en particulier de l'équipe du journal de Louis Darquier de Pellepois (dont j'ai une biographie de cet abominable personnage) : "La France enchainée".
Sous l'occupation, l'écrivain enverra des lettres (publiées ou pas) aux journaux collaborationnistes. Il exprime aussi son soutien à l'Allemagne nazie. Après le 22 juin 1941 (invasion de la Russie), il déclare : "Pour devenir collaborationniste, je n'ai pas attendu que la Kommandantur pavoise au Crillon... On n'y pense pas assez à cette protection de la race blancheC'est maintenant qu'il faut agir, parceque demain il sera trop tard...." Il publie son 3ème pamphlet "Les beaux draps" (41) ou il exprime sa sympathie pour l'occupant et dénonce les juifs, les francs-maçons, les français métissés. Mais il s'en prend aussi à Pétain et le livre est écarté sans être interdit de publication.
Dans ses nombreuses lettres, il se décrit comme le pape de racisme et déplore l'insuffisance des répresssions contre les juifs, les francs-maçons, les gaullistes, les communistes.... Il écrira même : "Le juif n'est jamais seul en piste ! Un juif, c'est toute la juiverie. Un juif seul n'existe pas. Une termite, toute la termitière. Une punaise, toute la maison".
Dans "L'école des cadavres", il écrira ses abominations "les juifs, racialement, sont des monstres, des hybrides, des loupés tiraillés qui doivent disparaitre.....Dans l'élevage humain, ce ne sont...., que des batards gangrèneux, ravageurs, pourrisseurs. Le juif n'a jamais été persécuté par les aryens. Il s'est persécuté lui-même. Il est le damné des tiraillements de sa viande d'hybride....." Et j'en passe et des meilleurs. Tout n'est que succession de haine, violence....
Comment peut-il être racheté ? Des interprétations nombreuses ont été donné à ses oeuvres, pamphlets, lettres.... Mais elles ne peuvent être reniées. Il les a écrites.
Après le débarquement de 6 juin 1944, craignant pour sa vie (il avait la conscience du bien et du mal...), il quitte la France le 14 juin, pour Baden-Baden, puis Berlin et Kraenzlin en Allemagne. Apprenant que le gouvernement français de Laval et Pétain s'est exilé à Sigmaringen (Allemagne), il demande à Ferdinand de Brinon, d'y exercer la médecine. Ce qui est accepté.
Après le 22 mars 1945, il rejoint le Danemark encore sous pouvoir allemand puis il est capturé et emprisonné (1 an 1/2). Pendant 4 ans, il vivra ensuite dans une maison rudimentaire près de la mer Baltique.
Il est boycotté par le monde littéraire.
Dans le cadre de l'épuration, il est condamné à un an de prison, déjà effectué au Danemark, à 50 000 francs d'amende, à la confiscation de la moitié de ses biens et à l'indignité nationale.
Il publiera encore "D'un chateau l'autre" (57), "Nord" (60) et "Rigodon".
Il meurt en 1961 d'une rupture d'anévrisme à Meudon. Il est enterré au cimetière des Longs Réages à Meudon.
La photo est celle de Louis-Ferdinand Celine.

Agatha Christie, écrivain et romancière

Agatha Christie  
Elle est née Agatha, Mary, Clarissa Miller le 15 septembre 1890 à Torquay, comté de Devon en Angleterre, d'un père américain, Frédérick Alvah Miller et d'une mère, Clarissa, anglaise. Son père décède lorsqu'elle n'est qu'une enfant. Sa mère lui donne alors une éducation "originale", qui l'encourage à se diriger vers ce qu'elle aime, l'écriture. En 1906, elle ira à Paris perfectionner son chant, mais sa timidité la fera renoncer et elle retournera en Angleterre.
En 1914, elle épousera le colonel Archibald Christie, qui lui donnera son nom de plume et avec lequel elle aura une fille Rosalind, qui naitra à la fin de la 1ère GM. Son époux ira sur le front et elle s'engagera comme infirmière volontaire, ce qui lui permettra de se familiariser avec diffèrents poisons....
En 1920, son 1er livre est édité : "la mystérieuse affaire de styles" ou Hercule Poirot et ses fameuses petites cellules grises, fait son apparition pour la 1ère fois. Mais elle ne devient vraiment célèbre qu'avec son 2ème livre : "le meurtre de Roger Ackroyd" publié en 1926. C'est aussi l'année du décès de sa mère qui l'affecte beaucoup.
En 1928, après 14 ans de mariage, elle divorce de son mari qui la trompe outrageusement. Entre temps en 1927, au cours d'un voyage au Moyen-Orient, elle avait rencontré l'archéologue Sir Max Mallowan, qu'elle finira par épouser en 1930. Son "entrée" dans l'archéologie, suivant son époux sur les sites qu'ils prospectent (Iran, Syrie....), inspirera nombreux de ses romans.
Agatha Christie est alors une figure emblématique du romans policiers, surtout avec ses fameux personnages, Hercule Poirot et Miss Marple. Son succès est assuré et elle publie environ 2 livres par an.
Hormis ces célèbres romans policiers qu'elle publiera jusqu'à la fin de sa vie, elle écrira des pièces de théatre comme "The mouse trap" ("La souricière") présenté à Londres en 1952. Sous le nom de Mary Westmacott elle fera éditer d'autres romans comme "Loin de vous ce printemps" (1944) ou des poèmes, des nouvelles ainsi qu'une autobiographie.
En 1957, elle devient présidente du "detection club". Et en 1971, elle sera faite par la reine Elisabeth II, Dame Commander dans l'Ordre Britanique.
Agatha christie décèdera le 12 janvier 1976 à Wallingford, comté d'Oxfordshire, en Angleterre. Elle aura fait précéder dans la mort Hercule Poirot en 1975 dans "Hercule Poirot quitte la scène" et Miss Marple réalisera "sa dernière enigme" en 1976, mais elle ne moura pas. le titre étant posthume.
Ces romans seront adaptés au cinéma, la télévision (avec le remarquable David Suchet en Hercule Poirot) et même en bande dessinée. Ces pièces de théatre sont toujours jouées. Personne n'ignore "le crime de l'Orient-Express" ou "mort sur le Nil".....
La photo représente Agatha Christie devant sa machine à écrire.

bon week-end    marileine  blog de partage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ecrivains Céline (litérature) + autres quand je trouve???
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fin des aventures de Luffy-ado. Vers un One Piece "Z"
» QUAND KATIE CUISINE : RECETTES ET AUTRES PETITS SECRETS de Katie Quinn Davies
» Twilight, le film : nos petits détails favoris et autres clins d'oeil...
» [Publication] Quand le crayon attaque.
» Toi, moi, les autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Sauter vers: