AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
ninnenne
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Du pic pétrolier au pic des terres rares + électricité et autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 23638
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Du pic pétrolier au pic des terres rares + électricité et autres   Sam 18 Avr - 15:10

Du pic pétrolier au pic des terres rares

Les nouvelles technologies écologiques séduisent et inovent, comme la voiture éléctrique, les [size=18]ampoules basses consommations, les éoliennes, les paneaux solaires et l'institut Weizman qui transforme le CO2 en oxygène. Cependant toutes ces inventions de haute technologie ont besoin des terres rares pour exister.[/size]
 
Les terres rares sont fournis par la Chine, qui possède 23 pour cent des réserves du monde, à 95 pour cent à l'industrie grace à un prix concurrenciel. Il existe d'autres gisements en afrique du sud, en Inde, en Californie aux USA, et au Brésil. Du fait que la Chine limite sa production, les autres pays partent à la conquête du Groenlande qui semble offrire d'autres mines de terres rares.
 
Les mines de terres rares ne sont pas éternelles. Ces terres rares sont cependant essenciels pour la confection des avions, des voitures éléctriques, des matériaux aérospaciales, des telephones portables, des fireseel, des eoliennes et des[size=18]panneaux solaires pour ne citer que cela. Parmi ces matériaux on compte le scandium, l'Ittrium, le lutecium, le lanthane, le cerium, le paraseodyme, le neodyme, le promethium, le samarium, l'europium, le gadilinium, le terebium, le dysprosium, l'holmium, l'erbium, le thulium, l'ytterbium et le lutécium (lanthanides). Ces métaux représentent des enjeux stratégiques dans le monde.[/size]
 
Il est dit que certaines de ces terres rares sont plus abondants que la pluspart des métaux les plus communs comme le cuivre et le plomb. Mais cela est basé sur le taux élevé de production annuel, ce qui ne signifie par que la mine peut se tarrir un jour. L'extraction des terres rares nécéssite d'impotants moyens car la pluspart ne se trouvent pas à l'état pur. Le Scandium ne se trouve qu'en scandinavie, où par le biais de résidus d'Uranium, dont il est produit quelques tones par an à 10 000 dollars le Kilo. L'Ittrium est aggloméré à d'autres métaux et il est difficile d'en obtenir la souche pure. le lutecium est l'une des plus chère et des plus rares, de l'ordre de 10 tonnes par années.
 
L'Union Européenne a dressé une liste critique des matériaux essenciels au maintient d'une societe technologique avancée, comprenant des terres rares et d'autres matériaux soit l'Antimoine, le beryllium, le cobalt, la fluorite, le gallium, le germanium, la graphite, l'indium, le magnesium, la platine, le paladium, le neodyme, le niobium, la tantale, le tungstène, le gallium, l'indium.
 
La république démocratique du congo, ravagé par la guerre ayant fait 6 milions de morts en 15 ans, contient des mines de cobalt et tantale.
 
Du reste, la Chine craint que ses ressources ne soient épuisés, et les autres pays cherchent d'autres mines en Australie, au Groenlande, au Canada, et dans tous les recoins du monde. Ainsi les technologies dites écologiques comme le photovoltaic et la voiture éléctrique ne sont pas des solutions à long terme, et l'on se retrouvera avec le même problème que le pic pétrolier suivi de sa pénurie.
 
En savoir plus :
http://www.encyclo-ecolo.com/Terres_rares

[size=24]Electricité et écologie

[/size]

Electricité et écologie
 
Mais pourquoi donc avons nous remplacé l'énergie hydraulique par les énergies nucléaires et fossiles qui rejettent du CO2 ? Ces centrales thermiques fossiles et nucléaires fonctionnent exactement comme les centrales hydrauliques, à la différence que l'hélice d'un générateur d'une centrale hydraulique est actionnée par le courant de l'eau d'un barrage, et que l'hélice d'un générateur nucléaire ou fossile est actionnée par la vapeur de l'eau. Or pour obtenir de la vapeur d'eau il faut de la combustion, du charbon, du fuel, du gaz naturel, ou de l'énergie nucléaire dont les résidus polluent autant l'air que l'eau. Les modèles fossiles et nucléaires sont les deux modèles les plus utilisés par l'union Européenne afin de produire de Electricité, avec 55 pour cent de production à l'énergie fossile, 30 pour cent de production à l'énergie nucléaire, et seulement 10 pour cent de production à l'énergie hydraulique. Pourtant les centrales hydrauliques ne produisent aucun CO2, la mise en place de ce genre de système est seulement très coûteux. Il est étonnant certains écologistes vantent les mérites du nucléaire comme modèle d'avenir sachant les risque que cela incombe, le stockage des déchets et la pollution de l'air et de l'eau. Le modèle Français est principalement nucléaire, la France fournit à l'union Européenne l’essentiel de la production électrique nucléaire.
 
Les énergies renouvelables, qui représentent 5 pour cent de la consommation en électricité dans l'union Européenne, et davantage utilisés par les firmes et les besoins communaux, sont présentés par des énergies d'avenir. elles se présentent sous la forme d'éoliennes ou de panneaux photovoltaïques. Les éoliennes fonctionnent sur le même principe qu'une centrale, avec des hélices, une turbine, un rotor et un stator, mais au lieu de fonctionner à l'eau ou à la vapeur elle fonctionne au vent. Leur construction est coûteuse, et leur fonctionnement est complexe car toutes possèdent un appareil calculant la direction du vent et faisant pivoter la tête de l'éolienne. Passons au panneau photovoltaïque, il est composé de plaques de silicium, un atome de nombre 14 que l'on trouve à profusion dans la nature, notamment dans le silex, l'agate le sable. Celles ci sont cependant couvertes d'un réseau métallique composés de terres rares, dont la notion "rare" concerne surtout la rareté des mines dans le monde. Ces mines peuvent aussi s'épuiser à la longue, mais plus grave encore elles sont source de conflits dans le monde, notamment En RDC anciennement Zaire, où la guerre civile a fait 6 millions de morts en 15 ans. Par ailleurs, les mines de terres rares sont épuisés jusqu'à la fin par des machines, laissant des trous béant et une terre nue exploitée jusqu'à en chercher une autre. La conquête du pôle nord vient aussi de la recherche vers de nouvelles mines de terres rares.
 
Ces plaques de silicium sont appelés wafer, elles sont ensuite passés dans un four de phosphore pour accentuer leur capacité , puis recouvertes d'un circuit métallique. Elles deviennent des cellules qui une fois collées sur une plaque et soudées entre elles deviennent un panneau solaire. Celles-ci capture l'écran de plasma du soleil qui est composé d'ions, afin de bénéficier des cations et des anions directement offert par le soleil. Les panneaux solaires sont très coûteuses et ne sont pas à la porté de tout le monde, sauf en Mongolie, un des pays les plus pauvres du monde, où les habitants en possèdent sur leur yourte.
 
L’énergie constitue un enjeu commercial, géo-politique et écologique du XXIe siècle. Mon avis personnel est que le fonctionnement hydraulique prévaut sur tous les autres modèles, car contrairement à l'énergie fossile et nucléaire il n'émet pas de C02, et contrairement à l'éolienne et au photovoltaïque il est accessible à tous et ne dépend pas des terres rares.


Quelques infos sur les centrales fossiles, nucléaires et le CO2
http://www.hkw-aero.fr/pdf/electricite_et_co2.pdf
[size]


Explication sur les armes chimiques

[/size]

Je vous présente les horreurs qui sont de [size=18]création humaine, le phosphore blanc et l'uranium appauvri. On parle beaucoup des armes chimique mais on ignore souvent leur nom ou leur propriété.[/size]
 
Le phosphore blanc est composé de quatre atomes de phosphore. Il est capable de fabriquer sa propre structure en acide corrosif par simple réaction automatique. Libéré dans l'air, il devient du pentoxyde de phosphore en absorbant les atomes d'oxygène. Au contact de l'humidité de l'air et des tissus organiques, le pentoxyde de phosphore devient de l'acide phosphorique. Il se présente sous la forme d'un brouillard blanc dissipé dans l'air et brûlant la peau en laissant intacte le textile.
 
Dans le monde de l'horreur nous avons aussi l'uranium appauvri provenant du minerai d'uranium naturel. L'uranium 235,qui ne représente que 0,72 pour cent de la roche, est isolé de l'uranium 238, et sert à l'activité nucléaire. Son isotope, qui est de 0,16 pour cent à la base, est enrichi artificiellement à 0,4 pour cent. On parle alors d'uranium enrichi. Les déchets d'uranium sont appelés uranium appauvri et ont un isotope de 0,2 pour cent, ce sont ces déchets qui sont utilisés durant les conflits. L'impact d'un obus en uranium appauvri reste dans un rayon de 10 metres et une profondeur de dix centimetres dans le sol pour des miliards d'années. La radioactivité est donc présente dans les végétaux, les écorces et la nourriture absorbée par la population, ce qui génère des cancers et des malformations de foetus.
 
Tout cela concerne notre terre mêre et témoigne de la monstruosité dont sont capables une poignée d'humains.
[size]


Fonctionnement d'un générateur éléctrique



[/size]
Le fonctionnement d'un générateur éléctrique est très simple. Une hélice est raccordée à un disque épais en aimant, et actionné par des forces naturelles comme l'eau, la vapeur ou le vent. La pièce en aimant s'appelle un rotor, elle est entouée d'un cercle de cuivre qui s'appelle un stator. Ainsi, quand le rotor magnétique pivote sur lui même, cela engendre un champ magnetique et active les electrons du cuivre. Quand un atome perd un electron il devient un cation et est de charge positif, quand il gagne un electron il devient un anion et est de charge négatif. car souvenons nous "un champ magnétique variable engendre en champ éléctrique". Le cuivre étant chargé en ions est relié à un réseau électrique.
Le cuivre et l'aimant sont connu depuis l'antiquité. L'aimant natif est appellé magnétite et provient des mines de fer dont certains métaux ont été naturellement magnétisés, sa charge magnétique est faible. De nos jours les aimants sont de fabrication humaine, où sont mélangés et magnétisés divers ferrites comme le fer, le nikel et le cobalt. On fabrique aussi des aimants en néodyme dont la charge magnétique est très forte.
[size]


L'ADN expliqué


[/size]
L'ADN contient le code génétique d'un être vivant quel qu'il soit.
Il existe trois sorte de cellules, les cellules mono-cellulaires sans noyau dites Archaea et les subdivisions de cellules comme les bacteries dites Eukabacteria, toutes deux faisant partie des procaryote appartenant au microcosme. Pour les êtres visibles et physiquement structurés on parlera de cellules Eukaryota.
 
La double hélice de l'ADN, elle même enroulée en longeur, forme la structure des chromosomes contenues dans le noyau des cellules Eukaryotes. Au milieu de ces deux hélices on trouve comme des ponts, appellées bases azotées, qui donnent la forme d'une échelle, il s'agit de quatre combinaisons chimiques, toujours présentées par paires, contenant de l'Adenine ( C5H5N5 ), de la Tymine (C5H6N2O2 ), de la Guanine ( C5H5N50 ) et de la Cytosine (C4H5N3O ). Les doubles hélices, appelées colonne sucre phosphate, sont composés de Phosphate (PO4.3-) et de Desoxybrose (C5H10O4). Les nucléotides sont formés de quatre combinaisons formés chacun de une base azotée et deux sucres-phosphate. Soit dAMP (Desoxybrose-Phosphate-Adenine), dTMP (Desoxybrose-Phosphate-Thymine), dGMP (Desoxybrose-Phosphate-Guanine) et dCMP (Desoxybrose-Phosphate-Cytosine). Elles déterminent le facteur génétique et hériditaire.
 
Les principaux atomes entrant dans la composition des molécules de l'ADN sont l'Azote N, l'Hydrogène H, le carbone C, l'oxygène O et le Phosphore P.
A titre d'exemple, il y a cinq atomes de carbone, cinq atomes d'hydrogène et cinq atomes d'azote dans la molécule de l'adenine.
Il existe deux types de structures moléculaires dans les bases azotées, soit celle dite pyrimidique auquels appartiènnent la Thymine et la Cystosine qui se compose d'un simple hexagone, et celle dite Purine auquels appartiènnent l'adenine et la guanine qui se compose de deux hexagones accolés.
[size]

L'explication des saisons

[/size]
[size]
L’explication des saisons.

La terre est inclinée de 23°, ce fait a une incidence fondamental sur le cycle des saisons. La terre tourne autour du soleil, ce cycle dure 365 jours et peut être divisé en quatre parties marquant les solstices et les équinoxes, soit le début de chaque saisons. Ce que nous appelons solstice et équinoxe est relié à l’inclinaison de la terre par rapport au soleil, aussi ce cycle est inversé dans l’hémisphère sud et l’hémisphère nord. En effet, le solstice d’été dans l’hémisphère nord correspond au solstice d’hiver dans l’hémisphère sud, car la terre montre l’hémisphère nord au soleil tandis que l’hémisphère sud est plus inclinée vers le bas. L’hémisphère sud ne reçoit pas assez de soleil, ou plutôt, les rayons du soleil glissent en transversal sur une grande surface et la chaleur se disperse, tandis que l’hémisphère nord reçoit la lumière du soleil de plein fouet, sur un axe vertical, et la chaleur, plutôt que de se disperser, se concentre sur un point central. C’est pourquoi il fait plus chaud en été et plus froid en hiver. 

Pour bien comprendre le phénomène, prenez une balle, tracez l’équateur, marquez les deux pôles et inclinez la à 23° face à une lampe. La lampe pivotera sur elle même tandis que la balle effectuera un tracé circulaire en conservant son axe de 23°. Si l’hémisphère nord est éclairé, nous sommes en été. Maintenant pivotez la lampe d’un quart et effectuez un quart de cercle avec la balle, l’équateur est face au soleil, légèrement incliné, mais les hémisphères nord et sud reçoivent la même intensité de lumière, nous sommes en automne. Pivotez encore la lampe de un quart, continuez un quart de cercle, l’hémisphère sud est face au soleil, nous sommes en hiver. Enfin, pivoter d’un quart, continuez le cercle, l’équateur est face au soleil, légèrement incliné, et les hémisphères reçoivent la même intensité de soleil, nous sommes au printemps. remettez la lampe à sa place initiale, clôturez le cercle, nous retournons en été.

Le phénomène des saisons est visible par l’observation du soleil. Durant l’année, il se couche à trois points différent, et est plus ou moins proche de l’horizon au sud. Au solstice d’hiver, le soleil se lève au sud-est, touche presque l’horizon au sud et se couche au sud-ouest, c’est à dire plus à gauche que d’habitude. A l’équinoxe du printemps, le soleil se lève à l’est, passe par le sud et se couche à l’ouest, selon le principe habituel. Au solstice d’été, le soleil se lève au nord-est, passe par le zénith et se couche au sud-ouest, c’est à dire plus à droite que d’habitude. A l’équinoxe d’automne, le soleil reprend le principe habituel, se lève à l’est, passe par le sud et se couche à l’ouest. Encore une fois, cela est due à l’inclinaison de la terre face au soleil. Si la terre présente l’hémisphère nord au soleil, ce soleil nous paraîtra plus au centre du ciel. Si l’équateur est présenté au soleil, nous aurons l’impression que le soleil passe par le sud car nous le voyons depuis un angle plus haut. Si la terre présente l’hémisphère sud au soleil, eux verront le soleil au centre du ciel tandis qu’il nous paraîtra le plus au sud possible. 

Les saisons ont une influence sur le sol et l’air. Au printemps, l’air se réchauffe tandis que la terre est encore froide, c’est l’époque des bourgeons et des fleurs mais il est trop tôt pour cultiver la terre, les anciens attendaient généralement le 1er mai. Cette saison est dite chaude et humide. Puis vient l’été, le sol se réchauffe et l’air reste chaud, c’est l’époque des plantes sauvages, des fruits, les récoltes. Cette saison est dite chaude et sèche. En automne, la terre reste chaude tandis que l’air se refroidit, alors les feuilles tombent, les arbres lâchent leurs derniers fruits à coque et le sol est tapissé de champignons. Cette saison est dite froide et humide. Enfin vient l’hiver, le sol se refroidit tandis que l’air reste froid, plus rien ne pousse et la neige vient recouvrire la terre. Cette saison est dite froide et sèche.


La ceinture d'Orion


[/size]
J'ai souvent repéré cette flèche dans les étoiles sans savoir à quelle constellation elle appartenait. Cette flèche est très facilement identifiable, un bon moyen de repère, et il s'agit en réalité de la constellation d'Orion qui dans son ensemble ressemble à une sorte de cafetière. Ainsi la flèche est une composante de la ceinture d'Orion, non loin de laquelle gravitent aussi deux autre constellations facilement identifiables comme celle du taureau et des pleiades. Nottons aussi la grande ours que tout le monde connait et qui ressemble à une casserole.
Les constellations sont mouvantes et changent de place régulièrement, mais leur forme est toujours la même.
[size]

La couleur est une vibration


[/size]
Voici un fait scientifique qui vient confirmer ce que je dis toujours, la couleur est une vibration.
Les couleurs sont des photons apportés par la lumiere du soleil, comme le flux de plasma qui apporte les ions. C'est dire combien le soleil est important, et pas seulement pour se réchauffer. Ces photons sont des fréquences ou des ondes éléctromagnétiques calculés en THz (fréquences) ou mn (longueur d'onde). Plus les longueurs d'ondes sont grandes plus elles donnent des couleurs chaudes, plus elles sont réduites et plus donnent des couleurs froides. Ces photons sont absorbés par la matière ou sont rejetés, tout dépend des molécules de cette matières et la fréquence THz qu'elle absorbe. La fréquence qui n'est pas absorbée se répercute sur notre oeil qui ne peut voir qu'une palette de fréquence allant de 400 à 800 mn (longueur d'onde), mais le prisme éléctromagnétique s'étend bien plus, seulement nous ne pouvons pas voir les autres fréquences comme l'infra-rouge qui est au delà du rouge et l'ultra-violet qui est en decà du violet. Le fushia e le magenta sont à la fois du rouge et du violet, soit la combinaison des ondes les plus hautes et les plus basses. La couleur noir absorbe toutes les ondes, et la couleur blanche diffuse toutes les ondes. C'est à dire la matière absorbe tout et devient noir ou rejette tout et devient blanche. Dans le cas du translucide comme le quartz ou l'eau, les photons traversent tout bonnement les particules de matière de l'objet et l'oeil ne perceoit rien.
L'oeil humain est pourvu de trois cônes, le nombre de cône diffère selon les espèces animales. Nous avons le cône L qui capte les longues ondes et donc les couleurs chaudes comme le rouge, nous avons le cône M qui capte les ondes moyènes et donc les couleurs neutres comme le vert, et nous avons le cône S qui capte les ondes courtes et donc les couleurs froides comme le bleu. C'est pourquoi schématiquement les cônes sont dits bleu vert et rouge.
C'est donc grace aux ondes diffusées par la matière, après avoir absorbé une partie des photons, que l'on peut contempler les couleurs de ce monde.




Je suis fatiguée  bon week-end a demain    Ninnenne    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Du pic pétrolier au pic des terres rares + électricité et autres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Du pic pétrolier au pic des terres rares + électricité et autres
» De métaux stratégiques & terres rares et le genocide de la population du kivu
» Terres lointaines de Leo et Icar
» Terres Neuvas - Bobital - 6, 7 et 8 juillet 2007,
» [Thibaux, Jean-Michel] La malédiction de L'Ankou - Tome 1: Les terres désertées

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: