AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
ninnenne
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Quels dépistages devrions-nous faire régulièrement ?(passeportSANTE.net)+ autres articles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 24502
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Quels dépistages devrions-nous faire régulièrement ?(passeportSANTE.net)+ autres articles   Dim 30 Avr - 12:43

Quels dépistages devrions-nous faire régulièrement ?

Selon son âge, ses conditions de vie et ses prédispositions génétiques, il est fortement conseillé d’entreprendre certains dépistages pour détecter d’éventuelles maladies à leur stade le plus précoce. Un traitement adapté pourra alors être mis en place et augmenter ainsi les chances de guérison.
Dépistage du cancer du côlon

Le cancer du côlon est un des cancers les plus fréquents et les plus meurtriers, or un test de dépistage à faire chez soi rapidement et simplement permettrait de réduire le taux de mortalité qui lui est lié de 16%.
Depuis 2003, un plan massif de dépistage du cancer colorectal a été mis en place. Il est systématiquement proposé aux hommes et femmes âgés de 50 à 74 ans tous les 2 ans par courrier. Le test consiste à prélever un échantillon de selles, pour détecter la présence de sang éventuelle,  et à l'envoyer au laboratoire de biologie médicale dont l'adresse est indiquée sur l'enveloppe fournie avec le test.
Dépistage du cancer du sein

Le cancer du sein est le cancer féminin le plus fréquent actuellement et la première cause de décès féminins avec près de 12 000 décès chaque année.  
Pourtant, le dépistage du cancer du sein par mammographie permettrait d’en diminuer la mortalité de 30 % chez les femmes de 50 et 70 ans.
Le dépistage est proposé à toutes les femmes âgées de 50 à 70 ans tous les 2 ou 3 ans. Actuellement, 1 femme sur 2 s’y prête. L’examen, bien que peu confortable,  est pourtant indolore.
Dépistage du cancer du col de l’utérus

Le cancer du col de l'utérus touche près de 3400 femmes et cause 1000 décès par an. Il atteint surtout les femmes âgées de 50 ans et plus.
Le dépistage consiste en la réalisation d’un frottis tous les trois ans. Il permet de détecter d’éventuelles lésions suspectes (HPV), de les détruire au laser, et d’effectuer un suivi régulier.
Si toutes les femmes réalisaient ce frottis et si toutes les lésions détectées étaient correctement suivies, la prévalence du cancer du col de l’utérus diminuerait de 90 %.
Dépistage du cancer de la peau

Le mélanome, cancer de la peau le plus redoutable, est responsable de 75 % des décès causés par un cancer de la peau.
Dans le cadre d’un dépistage du mélanome, la France propose le remboursement systématique de la consultation chez le dermatologue, qui ne requiert dans ce cas aucune ordonnance du médecin généraliste au préalable.
Le dépistage consiste en un examen clinique qui permet au dermatologue d’étudier à l’aide d’une loupe, appelée dermoscope, l’aspect des grains de beauté dans le but de détecter une anomalie éventuelle. 
Dépistage de l’hépatite C

L’hépatite causerait 4000 décès en France chaque année.
Maladie silencieuse, elle est asymptomatique jusqu’à l’apparition des premières lésions hépatiques et empêche donc un diagnostic précoce, qui favorise les chances de guérison.
Le dépistage se réalise par le biais d’une prise de sang qui permet de détecter les anticorps de l’hépatite C, présents si la maladie est déclarée. Si le test est positif, d’autres examens seront prescrits pour confirmer le diagnostic.
Tout médecin peut prescrire un test de dépistage qui est remboursé à 100 %. Il est également possible de se faire dépister gratuitement dans un CeGIDD (Centre Gratuit d'Information, de Dépistage et de Diagnostic), anciennement appelé CDAG.
Dépistage du cancer de la prostate

Le cancer de la prostate entraîne chaque année environ 8 500 décès en France.
Le dépistage consiste en un toucher rectal permettant de contrôler l’absence de tumeurs et de vérifier le volume et la consistance de la prostate. En parallèle, une prise de sang est prescrite pour mesurer le taux de PSA. Le PSA est une protéine produite par la prostate, présente en grandes quantités dans le sang en cas d’anomalie prostatique.
Le bénéfice du dépistage du cancer de la prostate n’est pas encore clairement démontré. De ce fait, aucun dépistage par dosage du PSA chez les hommes sans symptôme n’est actuellement encouragé en France.
Dépistage des IST

Les infections sexuellement transmissibles regroupent les maladies des plus graves aux plus  bénignes (sida, syphilis, herpès génital, chlamydia, etc.)
Selon les IST dépistées, les examens de dépistage seront différents (examen clinique des organes génitaux, prélèvement, prise de sang, etc.). Ils peuvent être prescrits par un médecin généraliste, un gynécologue ou une sage-femme. Il est également possible de se rendre de manière totalement anonyme dans ces Centres de dépistage gratuits ou au Centre de Planification et d’[size=13]Éducation Familiale.

[/size]
Audrey Dulieux

passeportSANTE.net                               bon week-end              a demain                                             Ninnenne    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 24502
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Quels dépistages devrions-nous faire régulièrement ?(passeportSANTE.net)+ autres articles   Lun 1 Mai - 10:58

Les 10 fruits les plus caloriques

Découvrez dans ce dossier, les 10 fruits qui contiennent le plus de calories.
Les fruits à coque

600 kcal pour 100 grammes

Les fruits à coque sont riches en lipides et en protéines, ce qui explique leur apport énergétique élevé (600 kcal en moyenne).
Pour la noix de pécan, on est à 700 calories pour 100 grammes, 600 pour la noix de cajou et autour de 500 pour la noix et la noisette.
Malgré cela, on ne saurait que trop vous recommander d’en manger régulièrement (une poignée par jour), tant leur consommation est bénéfique pour la santé. Les fruits à coque contiennent en effet des acides gras oméga 3, de la vitamine E, du magnésium, du fer, du calcium et des fibres. 
Les fruits séchés

300 calories pour 100 grammes

En compte en moyenne 300 calories pour 100 grammes de fruits secs comme les pruneaux, les abricots, les bananes, les dattes ou encore les figues.
Bien qu’ayant perdu leur vitamine C en séchant, les fruits secs ont conservé leurs nutriments, minéraux et oligo-éléments. Riches en fibres ils aident au transit intestinal et à lutter contre le cholestérol.

Les dattes

300 kcal pour 100 grammes

Les dattes sont très sucrées et caloriques avec environ 300 calories pour 100 grammes, ce qui en fait de très bons fruits pour les sportifs, moins pour les personnes au régime !
Elles sont, en revanche, une bonne source de fibres alimentaires et contiennent une forte concentration d’antioxydants.

L’avocat

220 kcal pour 100 grammes

Avec 220 kcal pour une moitié d’avocat et 15 g de matières grasses, ce fruit délicieux est très calorique.
L'avocat est cependant bourré d’oméga 3, de vitamines et de minéraux.
À consommer avec modération, mais à consommer tout de même ! 

La noix de coco

360 kcal pour 100 grammes

Riche en acide gras, en potassium et en glucides, ce fruit synonyme de vacances regorge d’éléments nutritifs, mais est à la fois très calorique.
Mais la noix de coco contient surtout une quantité importante de fibres alimentaires, ce qui en fait un super allié de notre transit intestinal et un aliment rassasiant. 

La banane

90 kcal pour 100 grammes

100 grammes de banane contiennent environ 90 calories, ce qui fait de ce fruit tropical le plus consommé au monde, un fruit très calorique.
Mais la banane est aussi riche en vitamines, en potassium, en magnésium et en fibres.
Rassasiante et facile à emporter partout, c’est l’encas parfait pour combler les petits creux et un super petit-déjeuner en pancakes ! 
Le raisin

75 kcal pour 100 grammes

Grand allié de la santé cardiovasculaire, source de nombreuses vitamines et minéraux, le raisin est un excellent fruit pour la santé.
Avec 75 calories pour 100 grammes, il est aussi moyennement calorique.


Les cerises

65 kcal pour 100 grammes

La cerise est généreuse en vitamine C, en potassium, en provitamines A, en vitamines B, en zinc, en fer, en calcium…
C’est donc un bon allié santé qui contient 65 calories pour 100 grammes, on peut donc la considérer comme moyennement calorique.

On ne mange donc pas tout le panier ! 


Le kaki

66 kcal pour 100 grammes

Le kaki est un fruit au fort potentiel antioxydant, car il contient des polyphénols, des caroténoïdes, de la vitamine et des tannins.
Avec 66 calories pour 100 grammes, le kaki est un fruit modérément calorique. Ces calories proviennent presque exclusivement des glucides que le kaki renferme sous forme de fructose, le sucre du fruit.

La mangue

63 kcal pour 100 grammes

On compte 63 calories pour 100 grammes de mangue. Un fruit modérément calorique donc, en dernière position de notre top 10 des fruits caloriques. 
Riche en potassium, en vitamine C et en fibres, on aurait tout de même tort de se priver de toutes ses vertus !
Marie Desbonnet 


passeportSANTE.net           bonne après midi 1        Ninnenne    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 24502
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Quels dépistages devrions-nous faire régulièrement ?(passeportSANTE.net)+ autres articles   Lun 1 Mai - 11:01

Cinq astuces pour gommer la cellucite des cuisses
Plus que quelques semaines et les maillots ressortiront des armoires. Avec eux les magazines remplis de conseils pour chasser la cellulite de vos cuisses avant d'arriver sur la plage. Voici cinq astuces pour vous aider.


Les cuisses, les fesses et le ventre sont les parties du corps qui stockent le plus facilement la graisse. Plusieurs périodes de la vie d'une femme sont propices à l'installation de la cellulite : l'adolescence, les grossesses, l'allaitement, certaines pilules contraceptives, le stress. Voici cinq astuces pour s'en débarrasser.

1. Soigner votre alimentation

[size=13]Pas de panique, la cellulite concerne (presque) tout le monde. Il ne s'agit pas forcément de perdre dupoids en suivant un régime draconien pour se débarrasser de sa cellulite. En adoptant un régime sain et pauvre en sucres et en sels - spécialement le soir - vous obtiendrez déjà des résultats. Ne buvez pas trop d'eau gazeuse, riche en sel, préférez le thé vert, idéal pour déstocker les graisses et éviter la rétention d'eau. Les crudités oui, mais pas trop ! Elles sont riches en sels minéraux. On préférera alors les légumes cuits doucement à la vapeur. Pas de restriction pour les fruits comme les bananes, les fraises, le raisin, l'ananas et les framboises. Les oméga-3 présents dans les petits poissons comme les sardines et les maquereaux ou dans les huiles végétales (de colza et de noix) sont aussi recommandés. D'une manière générale, tout ce qui favorise la circulation veineuse, la protection vasculaire et permet de lutter contre la rétention d'eau est également un outil indispensable pour lutter contre la cellulite.

2. Pratiquez une activité physique régulière

Plutôt que de vous défouler une fois par semaine, fractionnez votre activité sportive en trois séances d'une demi-heure. C'est en effet à partir de 30 minutes que l'organisme puise dans les réserves graisseuses. Le vélo, le ski, la course à pied ou la marche nordique sont excellents car ils entraînent des contractions rythmées des muscles inférieurs et favorisent la circulation sanguine et la remontée veineuse. Si vous aimez les sports d'eau, ne vous limitez pas : l'eau fonctionne comme un drainage lymphatique 100 % naturel.

3. Le massage « palper-rouler »

Vous pouvez vous rendre dans un institut pour connaître les bons gestes à adopter pour masser vos cuisses. Le « palper-rouler » est une technique efficace pour drainer les graisses. Pincez un plis de peau entre le pouce et les autres doigts et faites-le rouler lentement. Ni trop violemment pour ne pas avoir mal ni trop doucement pour ne pas perdre en efficacité. On stimule ainsi la circulation sanguine et lymphatique. Commencez par de courtes séances et si vous avez mal, chauffez votre peau en la frottant avant de débuter. Si cela vous semble difficile, investir dans une ventouse est un bon compromis avant d'avoir une technique sûre.

4. Quelques gouttes d'huiles essentielles

Pour pouvoir utiliser les huiles essentielles et particulièrement celles qui suivent, il ne faut pas être enceinte ni allaiter. Ce cocktail utilisé pour masser les zones concernées par la cellulite est proposé par Julien Kaibeck, professeur d'aromathérapie et de cosmétique au naturel : mélangez 20 ml d'huile de callophyle, 10 ml d'huile d'argan ou d'avocat, 20 gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus citronné, 20 gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus mentholé et enfin 15 gouttes d'essence de pamplemousse. En massant deux fois par jour de manière tonique, vous obtiendrez des résultats visibles dès quatre semaines.

5. Quelques gestes avant et après la douche

Avant la douche, frottez énergiquement vos cuisses encore sèches avec une brosse douce. Cette technique favorise la circulation veineuse et lymphatique, source de la cellulite. Après votre douche, passez un jet d'eau froide sur les cuisses. Cela activera la circulation du sang. Les plus courageux peuvent même se baigner entre dix et trente secondes dans un bain froid pour plus de résultat ! Évitez les talons très hauts et les vêtements trop serrés qui compriment les vaisseaux et n'hésitez pas à porter des bas de contention si votre santé veineuse le réclame.
[/size]
Maylis Choné

passeportSANTE.net                             bonne après midi 1         Ninnenne    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quels dépistages devrions-nous faire régulièrement ?(passeportSANTE.net)+ autres articles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quels dépistages devrions-nous faire régulièrement ?(passeportSANTE.net)+ autres articles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pouvons nous faire remonter le Titanic des eaux ?
» SUGGESTIONS DIVERSES : N'hésitez pas à nous faire part de ce que vous aimeriez trouver ici!
» Ils vont nous faire devenir chêvre !
» TOUJOURS PRET A ACCUSER L'ONU, QU'EN EST IL DE L'OUA?
» Quels houblons choisir pour des arômes très frais?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: