AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Mars 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
ninnenne
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Garder le moral (Ninnenne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 21175
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Garder le moral (Ninnenne)   Sam 2 Mar - 16:36

Un médecin philosophe du début du siècle dernier expliquait un jour à
ses patients : « Ne demandez pas seulement à guérir, demandez à être
meilleur. ». Loin de moi l’idée de relever cela comme une explication à
tous nos maux. Cependant, il y a une vérité derrière ces propos. Car
aujourd’hui personne ne peut plus nier l’influence du moral sur la
santé. Or qu’est-ce qui peut mieux renforcer notre moral que de savoir
que ce qu’on fait est bien en accord avec notre conscience ?

Les
personnes et les thérapeutes eux-mêmes se réfugient trop souvent
derrière le mot stress comme derrière un paravent. Mais se posent-ils
vraiment la question de savoir ce qui génère nos stress ? Suffit-il de
demander à la personne de se confier et de dire ce qu’elle ressent ?
« Vider
son sac », comme on dit vulgairement, est-ce assez ? Ne faut-il pas
plutôt prendre de bonnes résolutions comme le suggérait ce médecin ?
Pour
ma part, il m’a toujours semblé – même quand on parlait moins de ce
fléau – que ce qui importe dans cette notion n’est pas tant la nature
stressante de notre environnement que notre façon d’y réagir. J’ai
toujours pensé qu’il y a même des stress bénéfiques qui nous
aiguillonnent et renforcent en nous les forces de la vie.

Quel
que soit le problème de santé que nous traversons, il n’est pas bon, par
exemple, de reprocher aux autres ou aux événements ce qui nous arrive.
Il faut plutôt chercher en nous les causes profondes puis les solutions
pour changer nos mauvaises habitudes, nos pensées négatives, nos peurs,
nos suggestions mentales désastreuses.
L’éminent physiologiste Hans
Selye, par lequel le mot stress, autrefois limité à la mécanique et à la
physique (force à laquelle on soumet un solide pour évaluer sa
résistance), est passé dans le langage médical, avait déjà catégorisé le
stress en positif et négatif. Notre organisme, par ses hormones et son
système neurovégétatif, a suffisamment de ressources pour transformer un
mal, un dystress, une maladie, en bien, en santé et en eustress (le
bonheur, en quelque sorte).
Encore faut-il en avoir conscience,
exercer la volonté de se remettre en cause et enfin avoir confiance dans
les ressources de notre corps, de notre âme. Ainsi on peut mieux penser
et mieux agir au quotidien et avec ce moral d’acier gagner une santé de
fer.
Une réponse à “Le moral, c’est la santé !”


Ninnenne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Garder le moral (Ninnenne)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» COMMENT GARDER LE MORAL (MÊME PAR TEMPS DE CRISES) de Patricia Delahaie
» [Patricia Delahaie] Comment garder le moral (même par temps de crises)
» Garder/jeter : la nostalgie et les objets
» [REQUETE] garder le wifi en continu meme quand telephone vérrouiller
» [WIDGET] SCREEN ON : Garder votre écran allumer en un simple clic [Gratuit]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: