AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Mars 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
ninnenne
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 5 remèdes naturels contre la grippe et le rhume(passeportSANTE) + autres à venir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 21150
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: 5 remèdes naturels contre la grippe et le rhume(passeportSANTE) + autres à venir   Mer 11 Jan - 14:29

5 remèdes naturels contre la grippe et le rhume
Les rhumes et les états grippaux sont monnaie courante en hiver. Ils peuvent pourtant être évités ou soulagés s'ils ont déjà été contractés, grâce à des remèdes simples et naturels…

 

L’échinacée permet de réduire la gravité et la durée des symptômes du rhume, comme la congestion, l’écoulement nasal, le mal de gorge, les maux de tête, la faiblesse ou les frissons. Les Amérindiens l’ont utilisé pendant des siècles pour traiter les infections des voies respiratoires. L’échinacée permettrait également de prévenir la grippe.
L’échinacée se consomme de préférence par voie orale, sous forme :
- D’infusion. Laisser infuser dans de l’eau bouillante pendant 10 min, 1 g de racines séchées. A prendre 1 à 6 fois par jour.
- De décoction. Faire bouillir 1 g de racines d’échinacée dans 1 tasse d’eau pendant 5 à 10 min. Jusqu’à 3 tasses par jour.
- De teinture. Prendre de 3 ml à 4 ml d’échinacée, 3 fois par jour.

Le sureau noir est un remède naturel efficace pour traiter la grippe. Une étude réalisée dans les années 90 montre que les sujets soignés contre la grippe avec un extrait de baies de sureau noir avaient observé une amélioration de leur état au bout de 2 jours, contre 6 jours pour le groupe traité avec un placebo. Le sureau noir a également été reconnu comme un moyen efficace pour prévenir le rhume.
Le sureau noir peut se consommer sous forme de fleurs ou de baies. Il existe des préparations prêtes à l’emploi de baies de sureau noir. Les indications suivantes se réalisent avec des fleurs de sureau :

- Infusion. Laisser infuser de 3 à 5 g de fleurs séchées dans 150 ml d'eau bouillante durant 10 à 15 min. Boire trois tasses par jour.
- Extrait fluide (1 :1, g/ml). Prendre de 1,5 à 3 ml d’extrait fluide de sureau noir par jour.
- Teinture (1 :5, g/ml). Prendre de 2,5 à 7,5 ml par jour.


L’andrographis est utilisée depuis plusieurs centaines d’années dans le traitement de la fièvre et des infections respiratoires. Il s’agit d’une plante qu’on ne trouve pas sous forme brute dans les pays occidentaux, où on peut se le procurer sous forme de comprimés ou de capsules contenant 4 à 6% d’andrographolide, l’une des substances actives de l’andrographis.

A l’heure actuelle, elle est toujours recommandée dans le traitement des infections des voies respiratoires comme la grippe ou le rhume. Il est conseillé de prendre 400 mg d’extrait normalisé d’andrographis contenant 4 à 6% d’andrographolide, 3 fois par jour en cas de grippe ou de rhume.

L’eucalyptus a des effets bénéfiques sur les inflammations des voies respiratoires. Il permet de soulager les symptômes du rhume et de la grippe, et notamment la toux et les maux de gorge.

Par voie interne, l’eucalyptus s’utilise par :
- Infusion. Laisser infuser de 2 à 3 g de feuilles séchées d’eucalyptus dans 150 ml d'eau bouillante durant 10 min, à raison de 2 tasses par jour.
- Teinture (1:5). En prendre de 10 à 15 ml, 2 fois par jour.
- Huile essentielle. Prendre de 2 à 6 gouttes par jour d’huile essentielle d’eucalyptus sur une pastille neutre. Cet usage n’est pas recommandé aux jeunes enfants ni aux femmes enceintes.
- Inhalation. Verser dans un inhalateur, 4 à 6 gouttes d'huile essentielle dans 150 ml d'eau bouillante. Répéter l’opération jusqu'à trois fois par jour.


Aussi surprenant que cela puisse paraître, l’ail constitue lui aussi un remède efficace contre le rhume et les symptômes de la grippe puisqu’il permet de traiter les infections des voies respiratoires. Dans ce cas, il peut être consommé de différentes façons :

Ail frais. Consommer l’équivalent de 4 gousses d'ail (16 g) par jour afin de se prémunir contre le rhume.
- Ail séché. Prendre de 2 à 4g d’ail séché en poudre, 3 fois par jour pour prévenir le rhume.
- Teinture. Prendre de 2 à 4 ml, 3 fois par jour, si le rhume a déjà été contracté.


Les légumes et le curcuma pour un cerveau en santé

1er novembre 2006 – Consommer des légumes et du curcuma, une épice indienne, protégerait du déclin des facultés mentales qui accompagne le vieillissement, révèlent deux études rendues publiques récemment.

La première étude, sur les effets d'une consommation régulière de légumes, a été réalisée par des chercheurs du Rush University Medical Center de Chicago, auprès de 3 700 hommes et femmes âgés d'au moins 65 ans1.

Les participants ont dû remplir un questionnaire portant sur leurs habitudes alimentaires et se soumettre, sur une période de six ans, à trois tests ayant pour objectif de mesurer leurs facultés cognitives.

La performance de tous les participants s'est détériorée au fil des ans. Mais le déclin de ceux qui consommaient en moyenne au moins deux portions de légumes par jour était environ 40 % moins prononcé que celui des autres. Leur performance était en fait celle de gens cinq ans plus jeunes, d'après les chercheurs.

Une portion représente une demi-tasse de légumes hachés ou une tasse d'un légume-feuille.



Vive les épinards et le chou frisé?

Les légumes-feuilles comme les épinards, le chou vert frisé et le chou cavalier ont semblé avoir les effets bénéfiques les plus prononcés, vraisemblablement parce qu'ils contiennent des quantités élevées de vitamine E, un antioxydant reconnu.

La protection détectée contre le déclin cognitif était spécifique à la consommation de légumes et non à celle de fruits. « Il est possible qu'une composante alimentaire inconnue des fruits puisse annuler les effets des antioxydants (qu'ils contiennent) », soulignent les chercheurs.

Les auteurs de l'étude ont aussi découvert que ceux qui mangeaient le plus de légumes étaient également les plus actifs physiquement.

Et la curcumine?

Des chercheurs de Singapour se sont penchés, quant à eux, sur l'impact d'une consommation régulière de curcumine, une substance aux propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires contenue dans le curcuma2. Ils arrivent eux aussi à des conclusions intéressantes, même s'ils sont beaucoup plus prudents quant à attribuer à cette épice, de plus en plus populaire, un effet protecteur clair.

Ils ont étudié la consommation de curcumine d'environ un millier de personnes âgées d'au moins 60 ans. Cette consommation allait de « jamais ou rarement » (jamais ou moins qu'une fois par six mois) à « très fréquente » (au moins une fois par semaine, voire quotidiennement).

Une consommation modérée de curcumine a été associée à une performance intellectuelle améliorée. Mais les chercheurs nuancent. « Ces résultats n'établissent pas un lien causal direct et clair entre la consommation de curcumine et l'amélioration de la fonction cognitive », précisent-ils.

Selon eux, leurs résultats peuvent avoir été influencés par d'autres facteurs alimentaires, comme la consommation de légumes ou de gras.

 

Jean-Benoit Legault – PasseportSanté.net

D'après Associated Press.

 

1. Morris MC, Evans DA, et al. Associations of vegetable and fruit consumption with age-related cognitive change. Neurology 2006 Oct 24;67(8):1370-6.

2. Ng TP, Chiam PC, et al. Curry consumption and cognitive function in the elderly. Am J Epidemiol 2006 Nov 1;164(9):898-906. Epub 2006 Jul 26.



 [size=13] bonne après midi 1    Ninnenne  

[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 21150
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: 5 remèdes naturels contre la grippe et le rhume(passeportSANTE) + autres à venir   Jeu 12 Jan - 12:19

5 astuces pour retrouver la forme après les fêtes
Les fêtes de fin d’année sont bonnes pour le moral mais moins pour l’organisme mis à mal par les excès alimentaires, les nuits blanches et les abus en tous genres… Retour à l’équilibre !

Les conséquences des excès

Les excès se voient non seulement à l’extérieur :teint terne, cheveux raplapla, petit(s) bourrelet(s) disgracieux, ventre gonflé, etc…Mais sont également ressentis de l’intérieur : digestion difficile, problèmes d’acidité, insomnies dues au dérèglement des heures du coucher, moral en berne, etc.
Tous ces signaux permettent à l’organisme d’exprimer un déséquilibre. Une bonne hygiène de vie, des repas équilibrés et un rythme régulier font généralement tout rentrer dans l’ordre au bout de quelques jours.

Une bonne hygiène de vie

Les fêtes de fin d’année sont en général synonymes d’abus en tous genres : nourriture, tabac, alcool, etc. L’heure est à la fête et au relâchement suite à une année bien remplie. S’astreindre à une hygiène de vie stricte durant cette période n’est donc pas la priorité.

Si le champagne a coulé à flots et que vous avez fumé plus que d’habitude (si vous êtes fumeur), il est grand temps de retrouver de bonnes habitudes. Boire 1, 5 l d’eau par jour et supprimer les excitants (alcool, thé, café, tabac) pendant une semaine minimum après les fêtes permettra de détoxifier l’organisme et de repartir sur de bonnes bases.
Des repas équilibrés

Gras et sucre, tels sont les deux termes qui qualifient le mieux les repas de fêtes. Mais si le foie gras et la bûche sont un régal, l’organisme a du déployer plus d’énergie que d’habitude pour digérer les graisses et les sucres absorbés en grandes quantités et sur un temps relativement court…

Légumes cuits à la vapeur, poisson ou viande blanche, jus de fruits frais, etc., le début d’année est l’occasion de tester de nouveaux modes de cuisson (en papillotes par exemple) pour limiter les matières grasses et pourquoi pas d'investir dans un blender pour faire ses propres jus de fruits et légumes. L’objectif : faire le plein de vitamines !
Un rythme régulier

Pire que le changement d’heure, les fêtes dérèglent complètement l’organisme. Il est en effet difficile de retrouver un sommeil de qualité après une période où les heures de lever et de coucher ont été anarchiques.

Si les habitudes durant les vacances de fin d’année étaient plutôt couche-tard et lève-tard, le corps aura beaucoup de mal à être sur le pied de guerre dès 7h du matin à la rentrée s’il n’est pas réhabitué progressivement. Même si la fatigue n’est pas présente, il est donc nécessaire de se coucher tôt pour rattraper le rythme habituel. C'est la garantie de ne pas se lever de mauvaise humeur ni mal en point le jour de la rentrée et les jours qui suivent…
Pratiquer une activité physique

Certes, il fait froid, et les excès en tous genres ne donnent pas une énergie folle (c’est plutôt le contraire), mais plus l’organisme sera sollicité pour des efforts physiques, plus vite il éliminera les toxines et récupèrera en tonus. Sans oublier que les excès alimentaires ont mis à mal la silhouette et que les kilos pris pendant les fêtes risquent de s’installer définitivement s’ils ne sont pas éliminés rapidement…

En cette période où la motivation est parfois difficile à trouver, mieux vaut ne pas se fixer d’objectifs inatteignables et adapter ses efforts en fonction de sa sportivité. Faire une marche en forêt si l’on n’a pas fait de sport depuis des années est un bon début. Pour les grands sportifs, la nouvelle année permettra en revanche de se fixer de nouveaux objectifs (courir plus de km, nager plus de longueurs, soulever plus de poids, etc.), tout étant question de mesure et de relativité…
Faire une cure

Les compléments alimentaires permettent de donner un coup de boost à l’organisme et de l’aider à récupérer plus vite.

Cure de gelée royale en cas de défenses immunitaires affaiblies, cure de ginseng en cas de baisse de tonus, cure de magnésium en cas de spasmes musculaires, ou encore cure de millepertuis si le moral est en berne,... les plantes et produits de la nature constitueront une ressource précieuse si les fêtes ont laissé quelques séquelles. Un bon moyen pour retrouver la forme rapidement !

passeportSANTE.net           bonne après midi 1     Ninnenne  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 21150
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: 5 remèdes naturels contre la grippe et le rhume(passeportSANTE) + autres à venir   Jeu 12 Jan - 12:32

Comment réduire votre stress ? 10 conseils scientifiquement prouvés
Alors que le rôle du stress est originellement de nous aider à nous sortir de situations dangereuses, les réactions de stress que nous déclenchons aujourd’hui face à des embouteillages, retards de train et autres conflits avec le patron, en plus de ne pas vraiment nous aider à régler le problème, contribuent au développement de maladies chroniques, d’hypertension, de dépression… Voici ce que dit la science sur les manières de réduire ce stress.
Conseil n°1 : consommez des oméga-3

On sait depuis longtemps que l’huile de poisson, et particulièrement les acides gras oméga-3qu’elle renferme, joue un rôle protecteur contre les maladies cardiovasculaires.

C’est en 2013 que les chercheurs de la Michigan Technological University ont montré que ce rôle protecteur venait du fait que l’huile de poisson réussissait à contrecarrer les effets du stress sur le cœur[1].
En effet, les participants à l’étude qui ont consommé des compléments alimentaires d’huile de poisson pendant plusieurs semaines ont montré une meilleure réponse au stress.
D’autre part, en étudiant 22 personnes en bonne santé, mais avec un taux élevé de cholestérol LDL (qu’on appelle aussi « mauvais cholestérol »), pendant 3 périodes de 6 semaines, des chercheurs de l’université de Penn State se sont aperçu qu’inclure des noix et de l’huile de noix (riche en oméga-3) à leur régime, réduisait la pression sanguine en réponse au stress[2].


[size]
[1] J. R. Carter, C. E. Schwartz, H. Yang, M. J. Joyner. Fish oil and neurovascular reactivity to mental stress in humans. AJP: Regulatory, Integrative and Comparative Physiology, 2013.
[2] Penn State. "Walnuts, walnut oil, improve reaction to stress." ScienceDaily, 4 October 2010.
 
Conseil n°2 : faites-vous des amis

Chez les hommes, comme chez les animaux, le stress est souvent associé à une mauvaise santé et à un risque accru de mortalité. Mais saviez-vous que les effets négatifs du stress pouvaient être atténués par un simple support de la part de proches ?
Bien que le mécanisme demeure inconnu, une équipe de chercheurs du Max Planck Institute for Evolutionary Anthropology, en Allemagne, s’est intéressée à la façon dont les chimpanzés gèrent les situations stressantes et non stressantes avec ou sans leurs proches[1].
Pour cela, ils ont mesuré le taux de stress des chimpanzés pendant des épisodes de conflits de groupe, des moments de repos et pendant la toilette.

Ils se sont rendu compte que le soutien d’un proche réduisait de manière significative les niveaux de stress en général, et en particulier dans les situations de conflit.
Une autre étude[2], cette fois réalisée par des chercheurs de l’Université du Michigan a montré que se sentir émotionnellement proche de quelqu’un augmente les niveaux de progestérone, induisant une réduction du stress et de l’anxiété.
Mais attention, on parle bien là de « vrais amis », car en revanche, avoir trop d’amis Facebook est une source de stress selon une étude écossaise[3] !
Conseil n°3 : riez

Maintenant que vous vous êtes fait des amis, riez avec eux !
En effet, de nombreuses études ont montré que l’humour et le rire sont excellents pour la santé, et constituent un bon antidote contre le stress[1].

Selon une étude de 2008[2], même l’anticipation d’une situation comique réduirait nos niveaux de cortisol (l’hormone du stress), d’épinephrine (ou adrénaline) et de dopamine de respectivement 39, 70 et 38 %.
Consultez également notre fiche Thérapie par le rire pour connaitre tous les bienfaits du rire sur la santé
Conseil n°4 : essayez-vous à l’art

Peu importe que vous soyez bon ou pas, donnez du temps à l’art !
Selon une récente étude menée par des chercheurs du Drexel’s College of Nursing and Health Professions[1], se livrer à une activité artistique permettrait de réduire significativement le stress.

Pour mener à bien leur étude, les chercheurs ont demandé à 39 adultes âgés de 18 à 59 ans, avec ou sans connaissances ou expérience artistique, de participer à une activité artistique de 45 minutes. Le taux de cortisol était relevé avant et après la session.
Des marqueurs, du papier, de l’argile et du matériel de collage ont été mis à la disposition des participants et un art-thérapeute était présent pendant l’activité pour les aider les participants en cas de besoin, mais sans leur donner de directives.
À l’issue de l’expérience, les chercheurs ont constaté que 75 % des participants avaient un taux de cortisol plus bas qu’avant la séance, et ce, qu’ils aient une expérience artistique ou non.
Conseil n°5 : méditez

On en parle de plus en plus, la méditation a un effet positif sur le stress.
Selon une récente étude menée par une équipe de chercheurs de l’Université de Californie[1], méditer serait même plus efficace pour vaincre le stress que les vacances !
Dans une autre étude[2], on a demandé à un groupe d’étudiants de se soumettre à des tests demandant un effort de concentration.

Entre les tests, une partie du groupe a suivi cinq jours de méditation, avec une technique appelée integrative body-mind training (IBMT).
Résultat : le groupe qui a suivi le stage de méditation a montré une meilleure concentration et une meilleure régulation du stress, après la session de méditation.
Cette étude montre aussi qu’il n’est jamais trop tard pour se mettre à la méditation car même un stage de 5 jours juste avant un épisode stressant a des effets positifs !
Conseil n°6 : essayez le yoga

Le lien entre yoga et stress est probablement le plus reconnu.
Et en effet, d’après les résultats d’essais ouverts portant sur des sujets en bonne santé, le yoga influence positivement les niveaux d’anxiété, de stress et le bien-être général[1].

Un article publié dans Medical Hypotheses, a également mis en évidence le fait que le yoga pourrait être efficace dans le traitement de patients souffrant d’un stress lié à une dépression, à de l’anxiété, à l’hypertension artérielle et aux maladies cardiaques[2].
Conseil n°7 : mangez du chocolat

Bonne nouvelle pour les gourmands !
Un essai clinique publié dans le ACS Journal of Proteome Research[1] révèle que la consommation d’environ 40 grammes de chocolat noir par jour pendant deux semaines réduirait les taux des hormones du stress chez les personnes présentant un stress élevé.



Conseil n°8 : rapprochez-vous de la nature

On a tous déjà fait l’expérience de se sentir plus relaxé en nature, que ce soit en forêt ou à la plage.
Et pour cause : il est prouvé que la pression artérielle, le rythme cardiaque, les tensions musculaires, la dépression, l’agressivité ainsi que le taux de stress diminuent dans un environnement naturel[1] en comparaison à un environnement urbain.

Une expérience menée aux Pays-Bas[2] a d’ailleurs cherché à montrer les bénéfices d’une activité de plein air sur le stress. Pour cela, les chercheurs ont soumis les participants à un stress intense, puis leur ont permis de se reposer une demi-heure ; soit en lisant un livre, soit en jardinant.
Le taux de cortisol était mesuré avant et après la période de repos.
Résultat : si les deux activités ont réduit le taux de cortisol, la diminution était clairement plus importante avec le jardinage.
Conseil n°9 : arrêtez de regarder vos emails

Selon une étude présentée à l’Association for Computing Machinery’s Computer-Human Interaction Conference à Austin, au Texas[1], se tenir éloigné des emails professionnels réduirait significativement le stress et permettrait aux employés de mieux se concentrer.
Pour mener à bien cette étude, des moniteurs de fréquence cardiaque ont été installés sur les ordinateurs des employés d’une entreprise. Certains pouvez regarder leur boite mail comme d’habitude, tandis que d’autres en étaient privés.

Au terme de l’étude, les personnes qui ne regardaient leurs emails qu’à des heures fixes ont rapporté se sentir plus à même de faire leur travail, car moins stressées et plus concentrées sur leur tâche. Leur rythme cardiaque était également moins élevé.
Selon Gloria Mark, codirectrice de l’étude, lorsqu’on arrête de regarder ses emails constamment, on se sent moins stressé car on n’a qu’une seule chose à gérer à la fois.  
Conseil n°10 : écoutez de la musique

Cette expérience, on a tous pu la faire : écouter de la musique nous déstresse ! Que ce soit une chanson rythmée dans la voiture en rentrant d’une journée de travail stressante ou un album relaxant en prenant un bain.
Il a d’ailleurs été prouvé qu’écouter de la musique est bénéfique pour les patients souffrant de stress et d’anxiété associés à une maladie cardiaque.

D’autres études ont également montré que la musicothérapie pouvait réduire le stress psychologique chez les femmes enceintes[1] et chez les patients sous assistance respiratoire[2].
Si vous souhaitez essayer maintenant, voici, selon les neurologues du Mindlab International, la musique la plus relaxante du monde :


[/size]
passeportSANTE.net bonne après midi 1    Ninnenne  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninnenne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 21150
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: 5 remèdes naturels contre la grippe et le rhume(passeportSANTE) + autres à venir   Mar 17 Jan - 15:40

Manque de fer, que manger ?
Fatigue persistante, manque d’énergie : c’est peut-être un manque de fer ! Alors, qu’est-ce que je mange si je manque de fer ?
Des abats

Le fer contenu dans les produits d’origine animale est le fer héminique. Il est absorbé plus facilement par l’organisme que le fer non-héminique, contenu dans les végétaux.

Parmi les aliments contenant de grandes quantités de fer héminique, arrivent en tête les abats.
Sachant qu’un homme adulte a besoin en moyenne de 8 mg de fer et une femme adulte, de 18 mg, le boudin noir comblera rapidement vos besoin, avec 22,8 de fer pour 100 g.
Vient ensuite le foie de porc avec 18 mg de fer pour 100 g, le foie de volaille (8 mg/100 g) et le de foie de bœuf (7 mg/100 g).
De la viande rouge

Si les abats ne vous font pas trop envie, il y a aussi la viande rouge, qui apportera une bonne quantité de fer héminique à votre organisme.

Ainsi, 100 g de viande de bœuf vous apportera 4 mg de fer.
Pour la viande de cheval, c'est 5 mg de fer pour 100 g.




Des palourdes

La palourde est une bonne source de fer, même si elle n’en contient pas autant qu’on le pensait auparavant.

Une portion de 100 g de palourdes contient environ 2,8 mg, soit environ un sixième des besoins quotidiens d’une femme adulte et un tiers de ceux d’un homme adulte.
Fan de fruits de mer ? Ne vous privez pas, car de nombreux autres fruits de mer contiennent du fer.
Du poisson

Les sardines font partie des poissons les plus riches en fer, 100 g de sardines à l’huile contiennent environ 2,5 mg de fer.

Le maquereau et le thon à l’huile, quant à eux, en contiennent environ 1,2 mg.
 

Du son de blé

Le fer non-héminique, contenu dans les produits végétaux, est moins bien absorbé par le corps : entre 1 et 5 % seulement. Mais il a tout de même son importance.

Parmi les produits qui ne sont pas d’origine animale, la palme de la teneur en fer revient au son de blé : 16 mg de fer pour 100 g.
 

Des épinards

Les épinards sont aussi une bonne source de fer, en particulier lorsqu’ils sont bouillis (3,6 mg/100 g).

De manière générale, retenez que les légumes verts sont les plus riches en fer : petits pois (1,9 mg/100 g), brocoli (1,4 mg/100 g), cresson (1,3 mg/100 g), choux de Bruxelles (1,1 mg/100 g).
 

Du soja

Les haricots de soja, ou le tofu (qui est préparé à partir du soja) apportent à l’organisme de bonnes quantités de fer non-héminique.

100 g de soja ou de tofu apportent environ 5 mg de fer à l’organisme.
 


Des haricots blancs

Riches en fer non-héminique, 100 g de haricots blancs en apportent à l’organisme environ 2 à 3 mg.

De plus, ils apportent près de 50 % de l’apport moyen conseillé en fibres alimentaires et 30 % de l’apport recommandé en protéines.
 

Des pommes de terre avec pelure

Lorsqu’elles sont cuites avec la peau, les pommes de terre conservent mieux leurs vitamines et leurs minéraux.

Ainsi, la pomme de terre cuite au four avec la pelure est une bonne source de fer (environ 1 mg/100 g).
Elle apporte aussi de la vitamine B6, du cuivre, du manganèse ou encore, du potassium.

Qui sont les amis et les ennemis du fer ?

On peut améliorer l’assimilation du fer en combinant des aliments contenant du fer à des aliments riches en vitamine C.
En effet, la vitamine C permet la transformation du fer non héminique en une forme plus absorbable par l’intestin.

Voici les aliments les plus riches en vitamine C
En revanche, le thé et le café contiennent des tannins qui nuisent à l’absorption du fer lorsqu’on les consomme au même moment. Il est donc recommandé de ne pas en boire 30 minutes avant le repas ou dans les 2 heures qui suivent.
Lire aussi : Régime spécial anémie

bonne après midi 1      passeportSANTE.net                                 Ninnenne  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 5 remèdes naturels contre la grippe et le rhume(passeportSANTE) + autres à venir   

Revenir en haut Aller en bas
 
5 remèdes naturels contre la grippe et le rhume(passeportSANTE) + autres à venir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Suppositoire démo-cinéol (contre la grippe)
» Que pensez vous du vaccin contre la grippe H 1 N1
» Allez vous, vous faire vacciner contre la grippe A ?
» Le double masque contre la grippe
» Le vaccin contre la grippe A

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: