AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE

poemes videos creas humour
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Meilleurs posteurs
marileine
 
Josiane
 
lemesle jc
 
cecelle64
 
marianne
 
judithe
 
HADA
 
cocochanel
 
caline
 
Reine
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 10 choses qui détruisent votre couple(passeportSANTE.net) + autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: 10 choses qui détruisent votre couple(passeportSANTE.net) + autres   Ven 28 Avr - 12:25

10 choses qui détruisent votre couple


Votre couple est-il au bord du précipice ?
Le manque de respect

Un couple qui va bien, c’est deux partenaires qui se respectent. Il n’y a pas d’insultes, pas de violence, personne ne rabaisse l’autre, chacun a compris que l’autre doit s’épanouir en tant que personne et chacun a donc son espace privé, son jardin secret.
Lorsque le respect est perdu, il n’y a généralement pas de retour en arrière possible. 


La jalousie excessive

La jalousie est un sentiment qui vient de la peur de perdre l’autre et d’un certain manque de confiance (en soi et en l’autre).
Ce n’est pas un signe d’amour, en revanche, il peut arriver à tout le monde d’éprouver de la jalousie, ce n’est pas grave.
Mais attention à ne pas laisser la jalousie prendre le contrôle jusqu’à virer à l’obsession et faire voler le couple en éclat.
L’absence de soutien

Le soutien est essentiel dans un couple.
Lorsqu’on est en couple, on partage beaucoup de choses, il est donc important que l’autre soit à l’écoute et puisse nous soutenir et nous épauler dans des moments forts, tristes comme joyeux.
Si l’autre ne fait pas preuve de compassion et n’est jamais là dans les moments difficiles, la relation va mal. 
L’insatisfaction et les plaintes constantes

Se plaindre sans cesse et exiger toujours plus est épuisant pour l’autre et pour soi-même.
Lorsqu’on se retrouve dans cette situation, il faut se demander pourquoi on se plaint tout le temps : est-ce une mauvaise habitude ou est-ce le symptôme d’une insatisfaction générale ? 
 

La dépendance affective

L’aimez-vous vraiment, ou aimez-vous être en couple ?
Il est normal que la relation soit fusionnelle au début, durant la « lune de miel », de sentir qu’on ne fait qu’un, de voir l’autre tel(le) qu’on voudrait qu’il/elle soit, comme quelqu’un qui nous complète.
Seulement, pendant cette période et après, il est important de ne pas répondre à tous les désirs de l’autre et de ne pas faire passer ses besoins avant les nôtres, dans le but de faire perdurer la fusion.
Le vrai amour est celui où l’on aime réellement la personne pour ce qu’elle est, et pas pour le vide affectif qu’elle comble en nous. 
Le manque de communication

De nombreux couples se séparent à cause d’un défaut de communication.
Il faut parler de ce qui va et de ce qui ne va pas, il faut s’exprimer sur ses désirs, ses envies, ses ressentis, écouter et prendre en compte les avis, désirs, envies et ressentis de l’autre.
De toute façon, lorsqu’on garde pour soi ce qu’on a sur le cœur, cela finit toujours par ressortir ! 
Ne pas passer de temps à deux

C’est d’autant plus vrai dans le cas d’un couple qui a des enfants : il faut se garder des moments en couple.
Un couple devrait, pour entretenir la flamme, veiller à garder des marques d’affection, des relations sexuelles régulières, des moments de tendresse et des activités hors du quotidien… Bref, passer du temps en amoureux. 

Ne plus avoir de projets communs

Avoir des projets communs est essentiel pour avancer à deux. Même si tous nos projets n’ont pas à être communs !
Un couple qui va bien fait des projets, à court ou à long terme. Ils en parlent, imaginent, font des plans, les modifient ensemble…
Ne plus avoir aucun projet commun, c’est s’éloigner petit à petit.
S’oublier

Être deux, c’est aussi s’affirmer en tant que personne à part entière et savoir dire non.
Un couple n’a pas a avoir envie des mêmes choses au même moment ou a avoir toujours la même vision des choses.
Un couple est formé par deux personnes et aucun ne doit s’oublier pour essayer de ne faire qu’un ou laisser plus de place à l’autre.
Une vie sexuelle qui n’est plus épanouissante

La sexualité est révélatrice de l’état de la relation.
Si votre sexualité est épanouie, la complicité et l’amour s’en trouvent renforcés.
Dans une relation qui marche, les partenaires sont tous les deux satisfaits de leur vie sexuelle.
Marie Desbonnet 


passeportSANTE.net         bonne après midi 1     Ninnenne   
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: 10 choses qui détruisent votre couple(passeportSANTE.net) + autres   Ven 28 Avr - 13:01

Stérilet, ce qu’il faut savoir

Bien que peu proposé en France, le stérilet est le moyen de contraception le plus utilisé au monde car très efficace et moins risqué que la pilule.

Deux types de stérilets : le stérilet hormonal et le stérilet en cuivre

Le stérilet, aussi appelé dispositif intra-utérin(DIU), est un dispositif contraceptif en forme de « T », qui mesure 3,5 cm. Il se termine par un fil qui permet de le retirer.
On distingue deux types de stérilets : le stérilet en cuivre et le stérilet hormonal.
Le stérilet en cuivre comporte un petit fil de cuivre qui permet de limiter la fécondation de l’ovule par le spermatozoïde. Il existe en deux tailles : court et standard.
Le stérilet hormonal quant à lui, possède un réservoir contenant du lévonorgestrel, une hormone progestative qu’il va délivrer en petite quantité. Cette hormone va épaissir les sécrétions du col de l’utérus, empêchant les spermatozoïdes de passer.
Pour qui ?

Les deux types de stérilets sont très efficaces et peuvent être utilisés par toutes les femmes.

La décision entre l’un ou l’autre dépendra surtout de votre choix d’utiliser des hormones ou non.
Quelques contre-indications existent toutefois.
Ne peuvent pas utiliser le stérilet en cuivre :

  • Les femmes ayant une malformation de l’utérus ;

  • Les femmes dont le col de l’utérus est trop large en raison d’accouchements multiples ou difficiles ;

  • Les femmes ayant un cancer du col de l’utérus ou de l’endomètre ;

  • Les femmes porteuses d’une IST non traitée ;

  • Les femmes ayant une infection de l’utérus ou des trompes en cours ou récidivante ;

  • Les femmes qui viennent d’accoucher.


[size]
Pour le stérilet hormonal, les contre-indications sont les mêmes que pour le stérilet en cuivre auxquelles s’ajoutent les femmes qui ont :
[/size]

  • Une phlébite ;

  • Une embolie pulmonaire ;

  • Un cancer du sein, de l’endomètre ou de l’ovaire ;

  • Une tumeur ou une maladie aiguë du foie.


[size]
Notez que, contrairement à ce qu’on peut entendre, le stérilet n’est pas déconseillé aux femmes qui n’ont pas eu d’enfant.
Quels sont les avantages et inconvénients ?

Le stérilet en cuivre et le stérilet hormonal ont l’avantage d’être confortables et de pouvoir être gardé longtemps.
Le stérilet en cuivre à également l’avantage d’être totalement sans hormones.
Quant au stérilet hormonal, son gros avantage est de réduire, voire supprimer les règles douloureuses et abondantes.
Pour ce qui est des inconvénients, le stérilet en cuivre peut allonger la durée des règles par rapport à la pilule. Le stérilet hormonal, peut quant à lui, provoquer les mêmes inconvénients que la pilule.
Comment se le fait-on poser ?

Qu’il soit au cuivre ou hormonal, le stérilet peut être mis en place par un gynécologue ou par une sage-femme.
Il est inséré dans l’utérus par le vagin, et ne nécessite aucune intervention chirurgicale.
La pose est très rapide et n’est, en principe, pas douloureuse. Il est cependant recommandé de prendre un antalgique avant la pose.

Quelle est leur efficacité ?

Les stérilets sont efficaces à environ 99 % soit un peu moins que la pilule (99,7 %).
Cependant, l’efficacité de cette dernière peut être compromise par des oublis ou des vomissements, par exemple, alors que le stérilet, une fois correctement posé, garde la même efficacité pendant plusieurs années.
Le stérilet en cuivre est efficace dès le jour de son insertion et le stérilet hormonal est efficace deux jours après son insertion.
Combien ça coute ?

Le stérilet doit d’abord être prescrit par un médecin ou une sage-femme. Vous pouvez ensuite l’obtenir en pharmacie.

Le stérilet en cuivre coute 30,50 € et le stérilet hormonal, 125, 15 €*.
Ils sont tous deux remboursés à 65 % par l’Assurance Maladie.
Ils sont gratuits pour les mineures d’au moins 15 ans assurées sociales ou ayants droit dans les pharmacies et pour toutes les mineures dans les centres de planification et d’éducation familiale.
Comment retire-t-on un stérilet ?

Un stérilet peut être gardé entre 4 et 10 ans et un contrôle annuel est à prévoir pour s’assurer qu’il est bien positionné.
Il peut être retiré à n’importe quel moment par un gynécologue ou une sage-femme qui va alors tirer sur le fil attaché au bout du stérilet.



passeportSANTE.net                            bonne après midi 1      Ninnenne   [/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marileine
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 27475
Date d'inscription : 08/03/2012
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: 10 choses qui détruisent votre couple(passeportSANTE.net) + autres   Sam 29 Avr - 10:41

Crise de foie : reconnaître les signes et les soigner
Que ce soit pendant la période des Fêtes ou après des vacances arrosées, il n'est pas rare de se sentir barbouillé, écÅ“uré et un peu nauséeux… La crise de foie, aggravée par les repas trop gras, n'a en fait rien à voir avec le foie. Mais on peut tout de même y remédier !

La "crise de foie", mythe ou réalité ?

La crise de foie est bien connue : malaise, ballonnements, troubles digestifs et nausées, qui surviennent surtout après des Fêtes arrosées et des excès alimentaires. Pour autant, cette maladie n’existe pas dans les ouvrages médicaux : le foie, à proprement parler, n’y est pour rien dans ces symptômes.
C’est plutôt le reste du système digestif, à savoir l’estomac, la vésicule biliaire et l’intestin qui, trop sollicité, tire la sonnette d’alarme.
Ainsi, l’excès d’alcool, combiné à un (ou plusieurs) repas trop copieux et trop gras causent fréquemment une indigestion, l’impression que tout « reste sur l’estomac » et « ne passe pas », pour reprendre les expressions populaires…
En termes médicaux, on parle également de « dyspepsie ».
Se méfier des causes graves

Si l’indigestion est passagère et sans gravité, les troubles digestifs, quand ils persistent, doivent amener à consulter.

La « dyspepsie », cet inconfort gastrique qui survient après les repas, peut aussi être causée par des maladies sérieuses, comme un ulcère d’estomac, un reflux gastro-oesophagien, une intolérance alimentaire ou par la prise de certains médicaments (anti-inflammatoires non stéroïdiens, antibiotiques, hormones thyroïdiennes, contraceptifs oraux…).
La colopathie fonctionnelle, ou syndrome de l’intestin irritable, est aussi en cause dans certains cas. Elle associe ballonnements, troubles du transit et douleurs intestinales, qui augmentent en cas de stress. Ses causes exactes ne sont pas connues.
Dans de rares cas, l’inconfort peut aussi être dû à un cancer digestif.
Il est donc d’autant plus impératif de consulter son médecin si les symptômes:

  • surviennent après l’âge de 50 ans

  • s’accompagnent d’une perte de poids

  • sont associés à des vomissements sévères ou à la présence de sang dans les selles


Les symptômes typiques de la « crise de foie »

La « crise de foie », qui est le plus souvent une indigestion, peut se traduire par une panoplie de symptômes inconfortables :

- des brûlures d’estomac et des remontées acides (goût acide dans la bouche)
- des douleurs abdominales
- la sensation d’être ballonné ou d’avoir trop mangé
- des nausées, voire des vomissements

Lorsque ces symptômes apparaissent après un repas lourd, riche en graisses, en sucres, et amplement arrosé d’alcool, ils reflètent simplement la difficulté de notre organisme à digérer autant de nourriture !
À lui seul, l’alcool peut suffire à rendre malade. En irritant le tube digestif, il peut entraîner une diarrhée, des douleurs à l’estomac et, bien sûr, des vomissements.
Ajoutez à cela le stress lié à la période des Fêtes, et la digestion n’en sera que plus laborieuse…
Prévenir la crise de foie : du bon sens avant tout

Dès que la dyspepsie se fait sentir, plusieurs bonnes habitudes alimentaires peuvent permettre de rétablir les choses rapidement.

Inutile de le souligner, le fait de manger « léger », en quantité raisonnable, suffit bien souvent à prévenir l’indigestion.
Si ce n’est pas possible d’éviter le "gros repas de famille", évitez de vous allonger juste après avoir mangé. Il vaut mieux attendre 2 ou 3 heures pour que la digestion ait déjà commencé.
Certains aliments et boissons, comme l’alcool, le café, les aliments épicés ou acides, aggravent la dyspepsie. Essayez de repérer les aliments difficiles à digérer et de limiter leur consommation ! Même chose pour les aliments qui fermentent dans les intestins, comme le chou, les légumes secs : mieux vaut les éviter pendant quelques jours.
Enfin, pour mieux dormir, surtout en cas de remontées acides (reflux gastro-oesophagien), il est conseillé de relever légèrement la tête du lit pour l’incliner.
Et si les symptômes sont là ?

Si vous avez fait des excès et que votre estomac vous le fait sentir, certains médicaments pourront vous aider à passer le cap de la digestion difficile.
C’est le cas notamment des « cholagogues » et « cholérétiques » qui visent à augmenter la sécrétion de bile. Rappelons que la bile, sécrétée par le foie, aide à digérer les graisses.

Enfin, plusieurs plantes, comme l’artichaut, le Chardon-Marie, la menthe poivrée, aident la digestion, en capsules ou en tisanes. Le gingembre, quant à lui, est efficace contre les nausées. En France, le citrate de bétaïne, notamment, est un fidèle compagnon des repas trop copieux.
 
passeportSANTE.net     bon week-end      Ninnenne                    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 10 choses qui détruisent votre couple(passeportSANTE.net) + autres   

Revenir en haut Aller en bas
 
10 choses qui détruisent votre couple(passeportSANTE.net) + autres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Êtes vous heureux dans votre couple ??
» Votre couple préféré !
» Quel est votre couple préféré ?
» Votre couple/duo préféré ! (SPOILERS)
» Votre couple/duo préféré ! (SPOILERS)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
AU PETIT KIOSQUE DE LA POESIE :: ici on parle de tous-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: